Aujourd'hui,
URGENT
France: le jihadiste français Fabien Clain, voix du groupe Daesh qui a revendiqué les attaques du 13 novembre, tué en Syrie (RFI)
Terrorisme: "la France peut intervenir militairement" à la demande du Burkina Faso selon l'Ambassadeur français à Ouagadougou (AIB)
Burkina: le gouvernement burkinabè compte rouvrir les écoles fermées à cause du terrorisme en mettant en route une stratégie
Etats-Unis: Bernie Sanders annonce sa candidature à la présidentielle
Burkina: le Premier ministre Christophe Dabiré obtient la confiance de l'Assemblée nationale avec 84 voix sur 127
RDC: Médecins sans frontières suspend ses activités dans la région de Masisi
Tapoa (Est): un commissariat et une école incendiés à Namounou, pas de perte en vie humaine (AIB)
CAN U20: les Aiglons du Mali sacrés vainqueurs après avoir disposé du Sénégal aux tirs au but (3-2) après un score d'un but partout
Mozambique: le fils de l’ex-président arrêté pour corruption
Burkina: 4 douaniers en service de contrôle routier à Nouhao à environ 10 km de Bittou et un civil tués au cours d'une attaque terroriste

SOCIETE

Selon un rapport rendu public ce vendredi 7 décembre 2018 par l’Organisation mondiale de la Santé (OMS), près de 1,35 million de personnes dans le monde sont tuées chaque année par les accidents de la route. Les jeunes payent le lourd tribut car lesdits accidents constituent la première cause de mortalité chez la tranche juvénile de 15 à 29 ans.

A en croire les experts de l’OMS,  les accidents de la route représentent également chez les enfants de 5 à 14 ans, la première cause de décès. Avec ces chiffres, la route tuerait donc  plus que des maladies telles le sida et la tuberculose pour toutes les tranches d’âges.  Le taux de mortalité varie de 9 à plus de 26 personnes sur une échelle de 100 000 habitants.

Autre indicateur de cette étude : la majorité des personnes tuées ne sont pas les conducteurs et passagers de voitures. A titre illustratif, plus de la moitié des décès concernent des personnes dites vulnérables. Les piétons et les cyclistes représentent 26% et les motocyclistes 28%. 

L’Afrique est le continent le plus touché avec un taux de mortalité de 26,6 pour 100 mille habitants. Le plus bas taux s’enregistre en Europe et en Amérique avec  9,3 pour 100 mille habitants.

Vu ces taux, l’OMS voit s’éloigner sa perspective de réduite de moitié le nombre de morts lié à la route d'ici à 2020. Et pour rectifier le tir, l’organisation préconise une volonté politique accrue et la responsabilisation de tous les acteurs de la chaîne.