Aujourd'hui,
URGENT
Israël: Benny Gantz chargé de former une coalition gouvernementale
Justice: l'audience sur les intérêts civils du procès du coup d'Etat manqué de septembre 2015 ouverte ce 22 octobre renvoyée au 29 octobre
Burkina: la police alerte sur une «nouvelle forme d’arnaque à l’emploi»
Turquie: plusieurs maires pro-kurdes arrêtés pour «terrorisme»
Kongoussi: neuf civils tués à Zoura (AIB)
France: les juges antiterroristes ont terminé leur enquête sur le 13-novembre
Football: les Étalons locaux sont qualifiés pour le CHAN 2020 après leur match nul (0-0) contre le Ghana
Burkina: plus de 800 mille personnes affectées par l'insécurité (gouvernement)
Bobo Dioulasso: 2 morts et 6 blessés dans l’effondrement d’une structure dans une usine
Togo: Jean-Pierre Fabre désigné candidat de l'ANC à la présidentielle 2020

SOCIETE

Selon un rapport rendu public ce vendredi 7 décembre 2018 par l’Organisation mondiale de la Santé (OMS), près de 1,35 million de personnes dans le monde sont tuées chaque année par les accidents de la route. Les jeunes payent le lourd tribut car lesdits accidents constituent la première cause de mortalité chez la tranche juvénile de 15 à 29 ans.

A en croire les experts de l’OMS,  les accidents de la route représentent également chez les enfants de 5 à 14 ans, la première cause de décès. Avec ces chiffres, la route tuerait donc  plus que des maladies telles le sida et la tuberculose pour toutes les tranches d’âges.  Le taux de mortalité varie de 9 à plus de 26 personnes sur une échelle de 100 000 habitants.

Autre indicateur de cette étude : la majorité des personnes tuées ne sont pas les conducteurs et passagers de voitures. A titre illustratif, plus de la moitié des décès concernent des personnes dites vulnérables. Les piétons et les cyclistes représentent 26% et les motocyclistes 28%. 

L’Afrique est le continent le plus touché avec un taux de mortalité de 26,6 pour 100 mille habitants. Le plus bas taux s’enregistre en Europe et en Amérique avec  9,3 pour 100 mille habitants.

Vu ces taux, l’OMS voit s’éloigner sa perspective de réduite de moitié le nombre de morts lié à la route d'ici à 2020. Et pour rectifier le tir, l’organisation préconise une volonté politique accrue et la responsabilisation de tous les acteurs de la chaîne.

 

Sondage

La Fédération burkinabè de football a choisi de confier le poste de sélectionneur des Etalons "A" à Kamou Malo, faisant ainsi confiance à l’expertise nationale. Cette décision, selon vous, est:

OFFRE CANAL+

Rejoins-nous sur Facebook

ACTUELLEMENT DANS VOS KIOSQUES

NEWSLETTER

Abonnez vous à notre bulletin d'informations pour être quotidiennement informé