Aujourd'hui,
URGENT
Ouagadougou: 11 personnes décèdent au cours de leur garde-à-vue, le parquet ouvre une information judiciaire
Espace: l’Inde reporte le lancement de sa seconde mission lunaire
Football: la finale de la CAN 2019 opposera le vendredi 19 juillet au Caire, le Sénégal à l'Algérie
Burkina: l'ancien Premier ministre, Paul Kaba Thiéba prend officiellement les rênes de la Caisse des dépôts et consignations
Soudan: le régime militaire annonce avoir déjoué une «tentative de coup d’État»
Paludisme: «La tendance de la mortalité est en baisse» au Burkina Faso (AIB)
Coopération: le Burkina Faso et le Niger signent un accord pour le développement de leur zone frontalière (AIB)
Madagascar: adoption d’une loi sur le recouvrement des avoirs illicites
G5 Sahel: l’Union européenne renouvelle son soutien à l’institution
Médias: le CSC dispose désormais d'un nouveau matériel de contrôle pour le monitoring

SOCIETE

Selon un rapport rendu public ce vendredi 7 décembre 2018 par l’Organisation mondiale de la Santé (OMS), près de 1,35 million de personnes dans le monde sont tuées chaque année par les accidents de la route. Les jeunes payent le lourd tribut car lesdits accidents constituent la première cause de mortalité chez la tranche juvénile de 15 à 29 ans.

A en croire les experts de l’OMS,  les accidents de la route représentent également chez les enfants de 5 à 14 ans, la première cause de décès. Avec ces chiffres, la route tuerait donc  plus que des maladies telles le sida et la tuberculose pour toutes les tranches d’âges.  Le taux de mortalité varie de 9 à plus de 26 personnes sur une échelle de 100 000 habitants.

Autre indicateur de cette étude : la majorité des personnes tuées ne sont pas les conducteurs et passagers de voitures. A titre illustratif, plus de la moitié des décès concernent des personnes dites vulnérables. Les piétons et les cyclistes représentent 26% et les motocyclistes 28%. 

L’Afrique est le continent le plus touché avec un taux de mortalité de 26,6 pour 100 mille habitants. Le plus bas taux s’enregistre en Europe et en Amérique avec  9,3 pour 100 mille habitants.

Vu ces taux, l’OMS voit s’éloigner sa perspective de réduite de moitié le nombre de morts lié à la route d'ici à 2020. Et pour rectifier le tir, l’organisation préconise une volonté politique accrue et la responsabilisation de tous les acteurs de la chaîne.

 

Sondage

Le maire de Ouagadougou a signé un arrêté réglementant la circulation et le stationnement des véhicules poids lourds. La circulation de ces véhicules n’est désormais autorisée qu’entre 22 heures et 5 heures du matin sur un certain nombre d’axes routiers.

OFFRE CANAL+

Rejoins-nous sur Facebook

ACTUELLEMENT DANS VOS KIOSQUES

NEWSLETTER

Abonnez vous à notre bulletin d'informations pour être quotidiennement informé