Aujourd'hui,
URGENT
France: le jihadiste français Fabien Clain, voix du groupe Daesh qui a revendiqué les attaques du 13 novembre, tué en Syrie (RFI)
Terrorisme: "la France peut intervenir militairement" à la demande du Burkina Faso selon l'Ambassadeur français à Ouagadougou (AIB)
Burkina: le gouvernement burkinabè compte rouvrir les écoles fermées à cause du terrorisme en mettant en route une stratégie
Etats-Unis: Bernie Sanders annonce sa candidature à la présidentielle
Burkina: le Premier ministre Christophe Dabiré obtient la confiance de l'Assemblée nationale avec 84 voix sur 127
RDC: Médecins sans frontières suspend ses activités dans la région de Masisi
Tapoa (Est): un commissariat et une école incendiés à Namounou, pas de perte en vie humaine (AIB)
CAN U20: les Aiglons du Mali sacrés vainqueurs après avoir disposé du Sénégal aux tirs au but (3-2) après un score d'un but partout
Mozambique: le fils de l’ex-président arrêté pour corruption
Burkina: 4 douaniers en service de contrôle routier à Nouhao à environ 10 km de Bittou et un civil tués au cours d'une attaque terroriste

Droit Réservé

SOCIETE

Le ministère  de la sécurité a rappelé ce mercredi 19 décembre 2018 l’interdiction formelle de la production, de l’importation, de la vente et de la détention des pétards pour divertissement appelés jouets explosifs. Il entend appliquer la mesure dans toute sa rigueur.

Par conséquent, le département en charge de la sécurité a invité les acteurs concernés et « toute autre personne ayant des pétards en dépôt dans sa boutique ou à domicile à bien vouloir les déposer dans les services de sécurité les plus proches ».  Pour ce faire, informe toujours le ministère, « un contrôle rigoureux sera exercé par les forces de sécurité et tout contrevenant se verra appliquer des sanctions appropriées ».

En rappel, cette interdiction fait référence au communiqué N°2016-008/MCIA/SG/DGCRF du 21 novembre 2016 du ministère du commerce, de l’industrie et de l’artisanat appelant l’attention des producteurs, importateurs vendeurs et utilisateurs sur l’interdiction formelle de la production, de l’importation,  de la vente  et de la détention des pétards pour divertissement relevant de la position tarifaire 3604 notamment le 36 04 10 00 00 et 36 04 90 00 00.