Aujourd'hui,
URGENT
Burkina: une croissance de 6,5% en moyenne annuelle attendue sur la période 2021-2022, sous l’impulsion du secteur tertiaire (+7,8% et 7,6%
Burkina: le déficit global base engagement se situe à 254,0 milliards de FCFA contre 381,7 milliards de FCFA en 2018 (-33,5%).  
Burkina: 1 598,1 milliards de FCFA  de recettes mobilisés à fin octobre 2019 contre 1 412,0 milliards de FCFA à la même période en 2018 (+1
Burkina : l’activité économique enregistre pour 2019 une croissance de 6,0% contre 6,8% en 2018 (Conseil des ministres).
Burkina: le gouvernement adopte un décret portant prorogation de la période de révision des listes électorales biométriques au titre de l’a
Burkina: le parti politique "Le Faso Autrement" admis au sein du Réseau Libéral Africain en qualité de membre observateur. 
Burkina: l’opposition politique dénonce "l’activisme politique" du Médiateur du Faso et interpelle le chef de l'Etat. 
Burkina: les agents des péages annoncent une grève du 27 février au 1er mars 2020. 
Burkina: plus d’un milliard de dollars, c’est le montant que la Banque mondiale entend apporter pour soutenir les efforts de développement.
Burkina: la Banque mondiale accorde une enveloppe supplémentaire de 700 millions de dollars pour faire face au défi sécuritaire.   

SOCIETE

Le 25 décembre prochain, plusieurs millions de fidèles chrétiens burkinabè vont célébrer la fête de noël, la nativité de Jésus Christ. Par anticipation, les médias de l’archidiocèse de Ouagadougou ont organisé le dimanche 16 décembre dernier une émission spéciale de la Noel des enfants. Prestations d’artistes musiciens et de chorales, distribution de cadeaux par le père noël et finale de la 3e édition du concours de crèches ont été les grands axes de cet événement.

L’organisation d’un tel événement s’inscrit dans le cadre des programmes des médias catholiques de l’archidiocèse de Ouagadougou. En organisant ce spécial noël des enfants, lesdits médias voulaient consacrés une tranche d’antenne pour égayer les enfants et partager avec eux la joie de Noël. Donc durant près de trois heures, les enfants venus des différentes paroisses de la ville de Ouagadougou ont eu droit à une scène pour démontrer leurs talents. L’émission a été diffusée en direct sur les antennes da la radio ave maria et la Tv Maria. « Les enfants font la joie de notre société et l’avenir de notre société. C’est pour cela que nous leur donnons vraiment la place avec ce contenu » a expliqué l’abbé Paul Ouédraogo, directeur des médias catholiques de Ouagadougou. 

En dehors des autres actes de ce spécial Noël des enfants, les organisateurs ont tenu pour la troisième fois, un concours de crèche dans l’optique d’éveiller le coté artistique des enfants et de leur faire comprendre le cadre dans lequel est né Jésus Christ. Pour cette édition, pouvaient participer à ce concours, les enfants de 7 à 15 ans. Le jury a eu a apprécié une dizaine de crèches et cinq ont été retenues pour la finale qui s’est déroulée au cours de l’émission.

Vue d’ensemble de la crèche, le travail personnel de l’enfant dans la construction, la mise en évidence de la scène de la nativité, la décoration, l’agencement des couleurs, la conformité des couleurs avec la couleur liturgique de Noel et la créativité ont été les critères du jury.

Après un examen minutieux des cinq crèches finalistes, c’est celle construite par Parfait Bélemgnegré qui a été sacré meilleur crèche de 2018. Le Lauréat, élève en classe de 4e, est reparti avec de nombreux lots dont un vélo. Il s’est dit très satisfait d’avoir participé à cette édition et de décrocher le premier lot. Il explique d’ailleurs que l’année dernière sa crèche ne faisait même pas partie des 10 premiers dans le classement.  Notons que la présente édition était placée sous le parrainage  de l’architecte Simon Kafando et de Berthe Compaoré, une fidèle engagée dans l’accompagnement des médias catholiques.

Cette émisssion a servi de cadre au lancement du grand tombola à l'occasion du 25e anniversaire de la radio ave maria.

 

 

 

 

  

 

Sondage

Pour lutter contre le terrorisme, le maire de Ouagadougou propose à chaque Burkinabè de céder un mois de revenus à titre d’effort de guerre. Selon vous, cette proposition est:

OFFRE CANAL+

Rejoins-nous sur Facebook

ACTUELLEMENT DANS VOS KIOSQUES

NEWSLETTER

Abonnez vous à notre bulletin d'informations pour être quotidiennement informé