Aujourd'hui,
URGENT
RDC: l'armée affirme avoir tué le chef de la rébellion rwandaise FDLR
Burkina: les télévisions privées débourseront 75 millions de FCFA par an pour la redevance TNT
Hadj 2019: 2 agences de voyage suspendues, 6 décès enregistrés dans la délégation burkinabè 
Justice: la procureure de la CPI fait appel de l'acquittement de Gbagbo et Blé Goudé
Burkina: l’UPC «vivement préoccupée par la dégradation continue de la situation sécuritaire»
Burkina: la marche non autorisée des syndicats et de la société civile dispersée par la police, une dizaine de blessés
Cyclisme: Le Burkinabè Bachirou Nikiéma remporte le grand prix de la ville d'Abidjan
Cédéao: Mise en place d'un plan quinquennal de lutte contre le terrorisme d'un montant de près 596 milliards de FCFA
Cyclisme: le Burkinabè Paul Daumont remporte le tour cycliste international de Côte d'Ivoire
Cameroun: le président Paul Biya convoque "un grand dialogue national" sur la crise au Cameroun anglophone

l'auteur au centre

SOCIETE

« Insurrection populaire d’Octobre 2014 : Les trahisons » est l’intitulé du second ouvrage de Atiana Serge Oulon, journaliste d’investigation au bimensuel Courrier Confidentiel. La dédicace du livre, « qui revient sur les événements historiques des 30 et 31 Octobre 2014 dans une démarche d’enquête et de décryptage » est intervenue le jeudi 3 janvier 2019 à Ouagadougou. 

A travers cet essai de 157 pages et composé de 9 chapitres, l’auteur met à nu les contradictions des uns et des autres pendant cette insurrection populaire des 30 et 31 octobre 2014 au Burkina Faso selon les explications du docteur Marc Nébié, enseignant-chercheur à l’Université de Ouaga 1. 

Pour Atiana Serge Oulon, c’est l’intérêt supérieur burkinabè qui a été trahi au détriment d’intérêts individualistes : « Disons tout simplement qu’il y a eu des fuites de responsabilité au niveau de la hiérarchie militaire, des partis politiques et  de l’ex opposition.  C’est surtout cette composante qui a mené la lutte et qui, à la victoire s’est retirée et à laisser libre cours à toutes sortes de récupérations ».

A l’en croire, « les trahisons » fait mention des détails que les Burkinabè ignorent sur le déroulement des événements  pendant l’insurrection.  « L’ouvrage dévoile à quel moment et comment précisément  Yacouba Isaac Zida lieutenant-colonel à l’époque  a pu prendre le dessus  sur les autres composantes. Il s’agit de comment cette insurrection a été gérée  parce qu’en apparence, nous avons  eu cette impression que c’est toute l’armée qui était avec Yacouba Isaac Zida pour la gestion de la transition. Les éléments dans l’ouvrage montrent qu’il était seul à gérer et qu’il a même eu des frictions avec la hiérarchie militaire » a affirmé l’auteur. 

Le livre a été préfacé par l’ancien bâtonnier, Me Mamadou Savadogo. L’œuvre est disponible à la Librairie Jeunesse d’Afrique, au Centre National de presse Norbert Zongo et au siège du journal Courrier Confidentiel.  Notons qu’Atiana Serge Oulon est l’auteur de l’essai intitulé « Le Général Gilbert Diendéré Parle » paru en 2018. 

 

 

 

 

Sondage

La Fédération burkinabè de football a choisi de confier le poste de sélectionneur des Etalons "A" à Kamou Malo, faisant ainsi confiance à l’expertise nationale. Cette décision, selon vous, est:

OFFRE CANAL+

Rejoins-nous sur Facebook

ACTUELLEMENT DANS VOS KIOSQUES

NEWSLETTER

Abonnez vous à notre bulletin d'informations pour être quotidiennement informé