Aujourd'hui,
URGENT
Brexit: les députés britanniques rejettent massivement l'accord de Brexit par 432 voix contre
Justice: la CPI acquitte Laurent Gbagbo et de Charles Blé Goudé et exige leur libération immédiate
Ouagadougou: un mort dans une explosion dans une villa contenant des substances explosives au quartier Silmiyiri (arrondissement 9)
Football: Salitas FC a été battu (1-0) par Al Nasr de Benghazi au match aller du tour de cadrage de la Coupe de la Confédération
Mali: le Comité International de la Croix-Rouge dresse un bilan préoccupant de la situation humanitaire
Criminalité faunique: deux présumés trafiquants burkinabè interpellés avec des peaux de cinq félins par le ministère de l'environnement
Burkina: l'Etat d'urgence prorogé pour une durée de 6 mois par l'Assemblée nationale
Burkina: le Colonel-Major Moïse Mimingou est nommé Chef d’Etat-Major Général des Armées
Burkina: le Colonel-Major Moïse Mimingou du Groupement Central des Armées est nommé Général de Brigade
Burkina: Amnesty International invite les autorités à ouvrir "urgemment" une enquête "indépendante et impartiale" sur le drame de Yirgou

SOCIETE

Le Commissariat de police de Comin-Yanga dans la province du Koulpélogo (Région du Centre-Est) a été la cible d’une attaque d’individus armés non encore identifiés, dans la nuit de mardi 8 à ce mercredi 9 janvier, selon  une information de l’AIB citant des sources locales.

Selon un témoin, «le commissariat de police a été pris pour cible. La riposte des agents qui étaient sur place ne s’est pas fait attendre. Ils ont réussi à repousser les assaillants. Il n’y a eu aucune victime de part et d’autres». La province du Koulpelgo fait partie des 14 provinces du pays où l’état d’urgence avait été décrété par le président du Faso le 31 décembre 2018.

En rappel, Dans la nuit du samedi 17 juin 2018, une attaque terroriste (une dizaine d’assaillants) avait également visé le même commissariat, où un assaillant avait été abattu et un policier blessé.

Source: AIB