Aujourd'hui,
URGENT
Burkina: une croissance de 6,5% en moyenne annuelle attendue sur la période 2021-2022, sous l’impulsion du secteur tertiaire (+7,8% et 7,6%
Burkina: le déficit global base engagement se situe à 254,0 milliards de FCFA contre 381,7 milliards de FCFA en 2018 (-33,5%).  
Burkina: 1 598,1 milliards de FCFA  de recettes mobilisés à fin octobre 2019 contre 1 412,0 milliards de FCFA à la même période en 2018 (+1
Burkina : l’activité économique enregistre pour 2019 une croissance de 6,0% contre 6,8% en 2018 (Conseil des ministres).
Burkina: le gouvernement adopte un décret portant prorogation de la période de révision des listes électorales biométriques au titre de l’a
Burkina: le parti politique "Le Faso Autrement" admis au sein du Réseau Libéral Africain en qualité de membre observateur. 
Burkina: l’opposition politique dénonce "l’activisme politique" du Médiateur du Faso et interpelle le chef de l'Etat. 
Burkina: les agents des péages annoncent une grève du 27 février au 1er mars 2020. 
Burkina: plus d’un milliard de dollars, c’est le montant que la Banque mondiale entend apporter pour soutenir les efforts de développement.
Burkina: la Banque mondiale accorde une enveloppe supplémentaire de 700 millions de dollars pour faire face au défi sécuritaire.   

©Droit réservé

SOCIETE

Une forte détonation est intervenue dans une villa située dans l’arrondissement 9 de Ouagadougou, quartier Silmiyiri, lundi 14 janvier 2019 dans la matinée. Selon le ministère en charge de la Sécurité, l’explosion a fait un mort et des blessés dans le voisinage. La villa où a eu lieu l'explosion faisait office de magasin de dépôts d'explosifs. D’après ce communiqué du Parquet du tribunal de grande instance de Ouagadougou. 

«Dans la matinée du lundi 14 Janvier 2019, une forte explosion s’est produite dans le quartier Silmiyiri sis à l’arrondissement 9 de la Commune de Ouagadougou.

La police judiciaire et une équipe du parquet de Ouagadougou se sont rendues sans désemparer sur les lieux de l’explosion aux fins de constatations.

Les constatations matérielles révèlent que des substances explosives entreposées dans une villa en location dans ledit quartier seraient à la base de l’explosion.

On dénombre malheureusement une perte en vie humaine, probablement l’un des occupants de la villa sinistrée, des blessés et des dégâts matériels très importants.

Une enquête est ouverte pour déterminer les circonstances exactes de l’explosion. Le commissariat de police de Sig-noghin a été désigné par le Procureur du Faso pour diligenter l’enquête.

Au stade actuel de la procédure, un des occupants de la villa a été interpellé et gardé à vue, son audition est en cours. Sont également en cours, les auditions des différents témoins.

Le Procureur du Faso près le Tribunal de Grande Instance de Ouagadougou invite les victimes à se présenter aux enquêteurs et appelle la population à la collaboration.»

Fait à Ouagadougou, le 15 janvier 2019

Signé pour le Procureur du Faso,

Le Premier Substitut

YODA Harouna

 

 

 

Sondage

Pour lutter contre le terrorisme, le maire de Ouagadougou propose à chaque Burkinabè de céder un mois de revenus à titre d’effort de guerre. Selon vous, cette proposition est:

OFFRE CANAL+

Rejoins-nous sur Facebook

ACTUELLEMENT DANS VOS KIOSQUES

NEWSLETTER

Abonnez vous à notre bulletin d'informations pour être quotidiennement informé