Aujourd'hui,
URGENT
Soudan: l'Union africaine donne un ultimatum de 15 jours à l'armée pour remettre le pouvoir aux civils, sans quoi le pays sera suspendu
Burkina: le gouvernement dément la prétendue labellisation du Faso Dan Fani par une firme chinoise et annonce sa labellisation future
Irak: 900 présumés terroristes rapatriés de Syrie pour être jugés
France:  la cathédrale Notre-Dame de Paris ravagée par les flammes, l'édifice et les œuvres sauvées 
Burkina: l'ancien ministre de la Culture, Tahirou Barry accepte d'être le candidat du MCR à la présidentielle de 2020
Etats-Unis: le progressiste Pete Buttigieg candidat à l'investiture démocrate
Libye: le HCR s’inquiète du sort des migrants pris dans les combats
Soudan: le ministre soudanais de la défense, Mohamed Ahmed Ibn Aouf, renonce à diriger le Conseil militaire qui dirigera la transition
Burkina: le gouvernement lance une opération de contrôle de l’authenticité des diplômes des fonctionnaires en activité
Burkina: plus d'une centaine d'individus interpellés au cours de l'opération Otapuanu

SOCIETE

Selon cette dépêche de l’AIB, au moins sept personnes été ont blessées dans un accident de la route, impliquant un camion de marchandises, dans la nuit de mardi à mercredi sur la nationale N°22 Ouaga –Kongoussi.

L’accident est survenu à l’entrée de Kongoussi, autour de 3 heures du matin quand le camion de transport de marchandises a vu une de ses roues avant, s’éclater. Interrogé par l’AIB sur le lieu de l’accident, le conducteur du camion Abdoul Ganiou Kaboré a surtout indexé le mauvais état de la route.

« Vous savez que la route n’est pas bonne entre Malou et Kongoussi. Il y a de nombreux trous qui nous empêchent de circuler.  Nous étions chargés en direction de Djibo. Et arrivée en ces lieux, ma roue avant s’est éclatée et j’ai fini ma course hors de la chaussée. C’est déplorable parce que la route est défectueuse. Nous déplorons sept blessés qui étaient sur le marchandise et de nombreux dégâts matériels » a-t-il expliqué.

Les blessés ont été évacués à l’hôpital de Kongoussi et leurs vies sont hors de danger. Mais en attendant que la police de Kongoussi qui a fait le constat,  situe sur les vrais mobiles de l’accident, il a été recommandé la prudence aux usagers de la route.

En rappel, la route nationale 22 bitumée en 2007 a connu une dégradation excessive ces dernières années principalement sur le tronçon Malou-Kongoussi distant de 40 Km environ. Le 22 décembre 2017, le conseil des ministres a annoncé sa réhabilitation en béton bitumineux.

 

Sondage

La nomination de l'ancien Premier ministre Paul Kaba Thiéba comme directeur général de la Caisse des dépôts et de consignations du Burkina Faso (CDC-BF) est-elle, selon vous, un choix judicieux?

OFFRE CANAL+

Rejoins-nous sur Facebook

ACTUELLEMENT DANS VOS KIOSQUES

NEWSLETTER

Abonnez vous à notre bulletin d'informations pour être quotidiennement informé