Aujourd'hui,
URGENT
MPP: «L’effervescence des grèves freine sérieusement la mise en œuvre effective du programme présidentiel»
Burkina: la Fédération internationale des Journalistes appelle au retrait de la réforme du Code pénal
Burkina: des médecins expriment leur ras-le-bol avec un ‘’carton jaune’’ au ministère de la santé (AIB)
RDC: l'Eglise appelle Tshisekedi à rompre avec les méthodes du régime précédent
France: Lamine Diack, l'ex-patron de l'athlétisme mondial, bientôt jugé pour «corruption active et passive» et « abus de confiance »
Barsalogho: 15 personnes tuées dans la soirée du samedi 22 juin 2019 par des hommes armés non identifiés (ministère de la Défense). 
USA: une condamnation à mort annulée après 6 procès pour «biais racial» (RFI)
Burkina: le Code pénal révisé adopté malgré l’opposition des médias et des organisations de droits humains   
Burkina: 110 508 candidats à la conquête du BAC premier diplôme universitaire
Turquie: les militaires «meneurs» du putsch raté condamnés à la prison à vie

SOCIETE

Selon cette dépêche de l’AIB, au moins sept personnes été ont blessées dans un accident de la route, impliquant un camion de marchandises, dans la nuit de mardi à mercredi sur la nationale N°22 Ouaga –Kongoussi.

L’accident est survenu à l’entrée de Kongoussi, autour de 3 heures du matin quand le camion de transport de marchandises a vu une de ses roues avant, s’éclater. Interrogé par l’AIB sur le lieu de l’accident, le conducteur du camion Abdoul Ganiou Kaboré a surtout indexé le mauvais état de la route.

« Vous savez que la route n’est pas bonne entre Malou et Kongoussi. Il y a de nombreux trous qui nous empêchent de circuler.  Nous étions chargés en direction de Djibo. Et arrivée en ces lieux, ma roue avant s’est éclatée et j’ai fini ma course hors de la chaussée. C’est déplorable parce que la route est défectueuse. Nous déplorons sept blessés qui étaient sur le marchandise et de nombreux dégâts matériels » a-t-il expliqué.

Les blessés ont été évacués à l’hôpital de Kongoussi et leurs vies sont hors de danger. Mais en attendant que la police de Kongoussi qui a fait le constat,  situe sur les vrais mobiles de l’accident, il a été recommandé la prudence aux usagers de la route.

En rappel, la route nationale 22 bitumée en 2007 a connu une dégradation excessive ces dernières années principalement sur le tronçon Malou-Kongoussi distant de 40 Km environ. Le 22 décembre 2017, le conseil des ministres a annoncé sa réhabilitation en béton bitumineux.

 

Sondage

Le maire de Ouagadougou a signé un arrêté réglementant la circulation et le stationnement des véhicules poids lourds. La circulation de ces véhicules n’est désormais autorisée qu’entre 22 heures et 5 heures du matin sur un certain nombre d’axes routiers.

OFFRE CANAL+

Rejoins-nous sur Facebook

ACTUELLEMENT DANS VOS KIOSQUES

NEWSLETTER

Abonnez vous à notre bulletin d'informations pour être quotidiennement informé