Aujourd'hui,
URGENT
Burkina : 1 034 609 personnes déplacées internes accueillies dans 257 communes (gouvernement). 
Burkina: au moins 25 terroristes neutralisés les 11 et 13 septembre 2020 dans le Soum et le Loroum (Etat-major des armées).
Burkina: 65 partis politiques soutiennent la candidature du président Roch Kaboré, selon le MPP, parti au pouvoir. 
Elections 2020: la date limite de dépôt le 22 septembre pour les législatives et le 2 octobre pour la présidentielle au Burkina.
Burkina: Ouaga enregistre 541 266 candidatures, soit 41,95% du nombre total pour les concours directs de la Fonction publique/2020.
Burkina: 1 290 142 candidatures enregistrées pour 4 721 postes à pourvoir pour les concours directs de la Fonction publique /2020.
Présidentielle/2020: des jeunes collectent 8 millions de Fcfa pour payer la caution du candidat Roch Marc Christian Kaboré.  
Burkina: l’ancien premier ministre Yacouba Isaac Zida sera investi comme candidat à la présidentielle le 25 septembre.
Burkina: le dialogue avec les groupes armés, une «nécessité humanitaire», selon le CICR.
Justice: le juge des référés ordonne l’interdiction immédiate de l’utilisation de l’identité et du logo du CDP par Mahamadi Kouanda. 

SOCIETE

 Le chef d'Etat-major général des armées (CMGA), le général Moïse Miningou était face à la presse ce vendredi 12 avril 2019 pour faire le point de l'opération Otapuanu qui a débuté le 7 mars 2019 dans la Région de l'Est et du Centre-Est à la demande du Chef suprême des armées.

L'objectif de cette opération militaire qui est de restaurer l'autorité de l'Etat dans les zones concernées par des attaques terroristes connait trois phases à savoir:

✓ La reconnaissance de l'offensive,

✓La stabilisation de la zone,

✓La consolidation

Dans les déclarations du CEMGA, l'opération Otapuanu dans la région de l'Est est à la troisième phase qui est celle de la consolidation. Elle est un vrai succès car l'objectif est atteint. Beaucoup d'écoles ont rouvert leurs portes, les services administratifs fonctionnent, l'espoir retrouvé auprès de la population.

Malheureusement, malgré les efforts et stratégies déployés sur le terrain, 7 soldats ont perdu leur vie sur le champ de bataille et 9 autres blessés sont en soin. Une centaine d'individus ont été interpellés.

Le CEMGA déclare qu'il n'y a pas eu d'exécution sommaire.

En cette occasion, le CEMGA encourage une fois de plus tous les acteurs de l'opération Otapuanu et particulièrement ceux qui sont sur le front. Il remercie par ailleurs la population pour leur franche collaboration et les autorités administratives, coutumières et religieuses pour le soutien indéfectible.

Source: Service communication et des relations publiques de la Mairie de Fada N’Gourma