Aujourd'hui,
URGENT
RCA: 34 personnes tuées dans des attaques du groupe armé 3R
Education: les syndicats de l’éducation lèvent leur mot d’ordre de boycott 
Justice: les greffiers burkinabè suspendent leur «mouvement d’humeur» enclenché depuis près d'un mois
RDC: Sylvestre Ilunga Ilunkamba nommé nouveau Premier ministre
Burkina: le barreau plaide pour une reprise des activités judiciaires
Burkina: le barreau plaide pour une reprise des activités judiciaires
Ouagadougou: un présumé pédophile entre les mains des gendarmes (Mairie arrondissement 3)
Mali: les enseignants reprennent le travail après cinq mois de grève
Burundi: au moins 9 morts dans l'effondrement d'une mine de coltan à Kabarore
Fasofoot: Rahimo FC sacré champion national 2018-2019, Usco et Ajeb relégués en D2 

SOCIETE

Le président du Faso, Roch Marc Christian Kaboré, a accordé une audience à l’Association des familles victimes des attentats du Burkina Faso (AFVAB), dans la soirée du 16 janvier 2017 à Ouagadougou.


A la fin de l’entretien, c’est le propriétaire du Café-restaurant, le Cappuccino, l’un des sites touché par l’attaque et où il y a eu le plus grand nombre de victimes, qui s’est confié à la presse. « Je parle au nom de l’Association des parents des victimes et au nom du président de l’association, monsieur Pascal Lankouandé. Je remercie l’ensemble du gouvernement pour les efforts qu’il a faits, surtout le soutien apporté lors de la journée du 15 janvier 2017. Cela nous a donné un grand réconfort à tous. L’entretien qu’on a eu avec le président du Faso et le ministre d’Etat nous a profondément touchés. Parce que nous nous sommes rendus compte que la situation que nous vivons, ils la vivent aussi. Nous avons besoin de leur soutien aujourd’hui pour avancer. Je tiens personnellement à les remercier sur tout ce qu’ils ont fait depuis les attentats et pour tout le soutien qu’ils nous apportent et qu’ils continueront à nous apporter. C’est déjà un soutien moral parce que nous savons qu’ils se sont impliqués directement dans notre peine, dans ce que nous avons subi et qu’ils ont subi aussi. Nous avons eu des échanges sur notre situation actuelle, sur ce que nous vivons. Pour nous, c’est beaucoup plus important que le reste. Ensemble, nous trouverons forcément des situations envisageables», a déclaré ému, Monsieur Gaëtan Santomenna, propriétaire du Café-restaurant, le Cappuccino. La délégation de l’AFVAB a été introduite par le ministre d’Etat, en charge de la sécurité intérieure, Monsieur Simon Compaoré.

DCRP/Présidence du Faso


Sondage

Le maire de Ouagadougou a signé un arrêté réglementant la circulation et le stationnement des véhicules poids lourds. La circulation de ces véhicules n’est désormais autorisée qu’entre 22 heures et 5 heures du matin sur un certain nombre d’axes routiers.

OFFRE CANAL+

Rejoins-nous sur Facebook

ACTUELLEMENT DANS VOS KIOSQUES

NEWSLETTER

Abonnez vous à notre bulletin d'informations pour être quotidiennement informé