Aujourd'hui,
URGENT
Burkina: Le CSC suspend l'émission "Biibémooré" de Optima FM pour 3 mois pour manquements à la loi, à l'éthique et à la déontologie. 
Côte d'Ivoire: saisie record de 200 tonnes de faux médicaments à Abidjan
Football: le Burkina Faso bat le Soudan du Sud par 2 buts à 1 au titre de la 2e journée des éliminatoires de la CAN 2021
Burkina: 32 terroristes neutralisés dans les régions du Centre-nord et du Nord
Sécurité: le Nigeria, le Bénin et le Niger lancent des patrouilles communes aux frontières
Burkina: l'opposition politique demande la levée "pure et simple" de la suspension de trois mois du FPR
5e RGPH: 5 229 contrôleurs et 20 916 agents recenseurs prêts pour l’opération de dénombrement qui débute ce 16 novembre
Niger: après trois ans d'absence, l'opposant Hama Amadou est rentré dans son pays ce jeudi 14 novembre
Burkina: le cyber-activiste Naïm Touré relâché «sans aucune charge»
Burkina: le Front patriotique pour le renouveau (FPR), parti d'opposition, du Dr Aristide Ouédraogo suspendu pour 3 mois

©L'Observateur Paalga

SOCIETE

Donald Karim Ouédraogo (45 ans) a été élu ce samedi 10 août dans la soirée, Dima de Boussouma, après le décès de son père le 30 juillet 2019. Une dépêche de l'Agence d'information du Burkina (AIB).

Donald Karim Ouédraogo, fils aîné du défunt Dima Saonré de Boussouma, a été choisi parmi plusieurs candidats, au nombre desquels le colonel à la retraite Kassoum Ouédraogo et le Prince de Koupéla (Korsimoro).

Le collège électoral composé du Tansoba, du Tengsoba et du Kûgri-Zougou Naaba et assisté du Grand Baloum du Dima de Boussouma, a rendu son verdict, samedi soir, peu après 21h.

La proclamation a eu lieu au son d’un tambour sur les ruines de la première cour royale. Le nouveau Dima devra accomplir des rites dans des villages environnants d’içi 13 à 30 jours avant de rejoindre son palais.

Donald Karim Ouédraogo est titulaire d’une licence en finance-comptabilité. Il succède au Dima Saonré (78 ans) décédé le 30 juillet 2019, au bout de 52 ans de règne.

Agence d’information du Burkina

Sondage

Pour lutter contre le terrorisme, le maire de Ouagadougou propose à chaque Burkinabè de céder un mois de revenus à titre d’effort de guerre. Selon vous, cette proposition est:

OFFRE CANAL+

Rejoins-nous sur Facebook

ACTUELLEMENT DANS VOS KIOSQUES

NEWSLETTER

Abonnez vous à notre bulletin d'informations pour être quotidiennement informé