Aujourd'hui,
URGENT
Cyclisme: le Burkinabè 🇧🇫Paul Daumont nominé pour le prix du meilleur cycliste africain de l'année.
États-Unis : Donald Trump autorise le processus de transition vers une administration Biden.  
Burkina: un citoyen américain abattu le 21 novembre 2020, devant le camp Baba Sy de Ouagadougou.      
Burkina: l’Union africaine appelle à des élections apaisées et transparentes. 
Burkina: 860 villages et secteurs ne pourront pas prendre part au scrutin couplé. Cela représente environ 370 000 Burkinabè.
Burkina: 6 490 144 électeurs appelés aux urnes ce dimanche 22 novembre 2020 pour élire le président et les 127 députés pour 5 ans. 
Justice: 4 des 7 prévenus relaxés pour faits non constitués dans le procès du recrutement frauduleux de la CNSS.     
Procès CNSS: Norbert Zèda, ex DRH, écope de 30 mois ferme et 5 ans d’interdiction d’exercer dans la fonction publique. 
Justice: Daniel Sawadogo, ex chef de personnel écope de 20 mois ferme et 5 ans d’interdiction dans la fonction publique (procès CNSS). 
Justice: Natacha Ouédraogo, épouse de l’ex DRH écope de 12 mois ferme dans le procès du recrutement frauduleux de la CNSS. 

SOCIETE

Le célèbre artiste musicien ivoirien, DJ Arafat, est décédé ce lundi 12 août à 8 heures à l'âge de 33 ans, des suites d'un accident de la circulation qui s'est produit dans la nuit du dimanche 11 août à Abidjan.

Victime d'un accident de moto dans la nuit du dimanche 11 au lundi 12 août à Abidjan, l'artiste ivoirien DJ Arafat - Ange Didier Huon à l’état civil- est mort des suites de ses blessures dans une clinique d'Abidjan, annoncent des sources officielles ivoiriennes, dont Maurice Bandaman, le ministre ivoirien de la Culture.

L’information a été confirmée sur les antennes de la RTI, la chaîne publique ivoirienne, dans son journal de 13 h. Le ministre «présente ses condoléances à la famille et aux mélomanes», et des dispositions seront prises pour «un hommage à l'artiste», selon le communiqué diffusé par la RTI.

L'accident s'est produit dans la nuit du dimanche 11 août à Abidjan, quand la moto sur laquelle le "Pape" du coupé-décalé, genre musical ivoirien, est entrée en collision avec la voiture d'une journaliste de la radio nationale.

Le chanteur, inconscient, a été rapidement pris en charge et admis en soins intensifs. Il n’a malheureusement pas survécu.

«Il a été admis aux urgences dans un état végétatif. Il avait notamment une fracture du crâne et un œdème», a confié à nos confrères de Jeune Afrique un médecin de l’établissement, sous couvert d’anonymat. Les équipes soignantes ont tenté de le réanimer, «en vain».

Né en 1986 à Yopougon, une commune de l’ouest abidjanais, l’artiste, dont la page Facebook est suiviée par plus de 2.300.000 d’abonnés se présentait même comme «Chef de la Chine Populaire». C’était un passionné de moto qui n’en était pas à son premier accident.

Son dernier single, 4,5 millions de vues sur YouTube, s’intitule «Moto-Moto», un titre prémonitoire.

Quant à Denise Delaphafiet, la journaliste dont le céhicule a été percuté, elle a été prise en charge dans une clinique. Son pronostic vital ne serait pas engagée. «Denise de Laphafiet se remet progressivement après le violent choc», a dit un de ses proches au site au site Afriksoir.net.