Aujourd'hui,
URGENT
Migrations: les migrations africaines vers l'Europe en recul depuis 3 ans selon l'OCDE
Burkina: 5 soldats tués dans une embuscade à Toéni dans la province du Sourou (Boucle du Mouhoun)
Tunisie: l’ancien président en exil Ben Ali est mort à 83 ans en Arabie Saoudite
Burkina: «Plus de 46 000 enfants non scolarisés ont été enregistrés au niveau des déplacés internes » (Stanislas Ouaro)
RDC: l'armée affirme avoir tué le chef de la rébellion rwandaise FDLR
Burkina: les télévisions privées débourseront 75 millions de FCFA par an pour la redevance TNT
Hadj 2019: 2 agences de voyage suspendues, 6 décès enregistrés dans la délégation burkinabè 
Justice: la procureure de la CPI fait appel de l'acquittement de Gbagbo et Blé Goudé
Burkina: l’UPC «vivement préoccupée par la dégradation continue de la situation sécuritaire»
Burkina: la marche non autorisée des syndicats et de la société civile dispersée par la police, une dizaine de blessés

©Ambassade de Chine au Burkina

SOCIETE

Une mission composée d’experts chinois en ophtalmologie séjourne depuis le 28 août à Ouagadougou dans le cadre d’une préparation pour l'Action de la lumière de cette année, une opération gratuite de la cataracte, deuxième du genre, prévue pour se dérouler du 9 au 22 décembre 2019 au CHU de Tengandogo à Ouagadougou. 

La mission a mis son séjour à profit pour tester les appareils devant servir à faire l’opération afin de prendre des mesures palliatives ou correctives au besoin.

Selon le chef de la mission d’étude Chen Kailiang, une technologie de standard internationale sera utilisée pour les opérations. Contrairement aux autres méthodes traditionnelles, cette technique est très avancée et ne nécessite qu’une petite incisions ; le patient ne sent aucune douleur et elle permet un taux de succès très élevé. Elle ne nécessite aucune suture. Cette méthode est plus sûr et permet une l’acuité visuelle plus nette et plus durable du patient.

Quant à Monsieur Zhou Jianguo, Assistant du Directeur du cabinet du Président de l’Université médicale de Wenzhou et membre de la mission, il soutient que la cataracte est la principale cause de perte de vue au Burkina Faso et leur action s’inscrit dans une recherche du bien-être social en permettant à ceux qui n’ont pas les moyens, surtout à la couche défavorisée, de se faire opérer de la cataracte. 

L'action de cette année envisage d'opérer plus de 200 cas, la mobilisation et l'enregistrement des patients vont commencer dès mi-septembre au Centre national de lutte contre la cécité. La première action du genre a été effectuée en décembre 2018 à Ouagadougou, 146 patients ont reçu des opérations avec succès.

Ambassade de la Chine au Burkina

Sondage

La Fédération burkinabè de football a choisi de confier le poste de sélectionneur des Etalons "A" à Kamou Malo, faisant ainsi confiance à l’expertise nationale. Cette décision, selon vous, est:

Rejoins-nous sur Facebook

ACTUELLEMENT DANS VOS KIOSQUES

NEWSLETTER

Abonnez vous à notre bulletin d'informations pour être quotidiennement informé