Aujourd'hui,
URGENT
Justice: Jean Claude Bouda recouvre la liberté 5 mois après sa détention à la Maco. 
Burkina:  18 Burkinabè meurent dans un accident à l'entrée de Bouaké en Côte d'Ivoire (conseil des ministres).       
Mali: plus de 100 djihadistes libérés en vue d’un échange pour obtenir la libération de Soumaïla Cissé et Sophie Pétronin (AFP).
Togo: la BOAD injecte 20 milliards FCFA dans le projet cimentier du magnat Burkinabè Inoussa Kanazoé.
Présidentielle/2020: la jeunesse de l’Union pour le progrès et le changement collecte 26 millions de FCFA pour la caution de Zéphirin Diabré.
Sécurité: le Soudan détruit 300.000 armes à feu illégales dans le cadre du projet national de collecte d'armes
Santé: le Bénin lance la construction d'un Centre hospitalier et universitaire de référence dans la sous-région ouest-africaine.  
Présidentielle/2020 : le dossier du candidat Roch Marc Christian Kaboré déposé par Simon Compaoré, président du MPP, parti au pouvoir. 
Burkina: Mahamadi Kouanda démissionne du Congrès pour la démocratie et le progrès (CDP, ex parti au pouvoir).
Burkina: le Premier ministre appelle à la mise en place d’un «système de commande publique efficient».

SOCIETE

Dans le cadre de la célébration de sa décennie d'existence, le Fonds permanent pour le développement des collectivités territoriales (FPDCT) a initié une opération "1000 poches de sang". Poursuivant cette opération dont le lancement officiel a eu lieu le 19 novembre à Ouagadougou, le FPDCT dans sa quête de mobiliser 1000 poches de sang au profit du CNTS, a profité de l'occasion pour nouer un partenariat avec l'Office national d'identification (ONI) dont il a subventionné les frais d'établissement de cartes d'identité des populations et les sensibiliser à donner un peu de leur sang.



Collecter 1000 poches de sang d’ici à décembre 2019 afin de sauver des vies humaines. Tel est l’objectif du FPDCT. Sous la houlette de Bruno S. Dipama, Directeur général du FPDCT, les agents et autres visiteurs à la foire du 11 décembre 2019 ont donné un peu de leur sang pour renflouer les banques de sang du Centre national de transfusion sanguine (CNTS). Dénommée "Opération 1000 poches de sang", l'initiative vise à collecter 1000 poches de sang au bénéfice de la population.
"L'Objectif est de collecter 1000 poches de sang mais si nous arrivons à faire plus, ce serait une bonne chose pour le bonheur des populations. C'est la manifestation de la solidarité et j'invite toute la population à faire autant", a indiqué Bruno Dipama.

Pour atteindre son objectif  "1000 poches de sang », le FPDCT a décidé de subventionner la délivrance de la CNIB à raison de 1000 FCFA. "Avec la subvention du FPDCT, nous avons en tandem organisé une subvention qui permet aux festivaliers du 11 décembre qui souhaiteraient établir leur CNIB, de bénéficier d’une subvention de 1000 FCFA supportée par le FPDCT et qui permet aux citoyens à la fois de donner le sang et de bénéficier des subvention de 1000 FCFA pour établir leur pièce à 1500 FCFA au lieu de 2500f », a expliqué Aristide Béré, Directeur général de l’ONI qui a donné de son sang.

De son avis, l’acte posé est humaniste car, donner son sang permet de sauver d’autres vies.  "C’est une double motivation qui nous conduit aujourd’hui à satisfaire au devoir d’humanité mais aussi à cet impératif de franche collaboration qui existe entre les trois institutions», a-t-il affirmé.
Et la directrice générale du CNTS, Alice Koumbaré de saluer cette collaboration à sa juste valeur. Selon elle, cette collaboration tripartite permet de galvaniser tous ceux qui viennent à la foire du 11 décembre de venir non seulement donner leur sang mais aussi profiter établir leurs pièces d’identité nationales.