Aujourd'hui,
URGENT
Burkina: Bamory Ouattara remplace Nabi Issa Coulibaly à la tête de La Poste (conseil des ministres). 
Ouagadougou: 2 bus touchés par les flammes le 24 février dans un incendie sur le nouveau site de la Direction générale de la police municipale.
Sanmatenga: 3 policiers et 1 civil tués le 24 février dans une embuscade tendue par des individus armés sur l’axe Pissila-Gibga.  
Ouahigouya : le corps sans vie d’un attaché d'éducation retrouvé après une attaque terroriste le 22 février dans le village de Samboulga. 
Burkina: une croissance de 6,5% en moyenne annuelle attendue sur la période 2021-2022, sous l’impulsion du secteur tertiaire (+7,8% et 7,6%
Burkina: le déficit global base engagement se situe à 254,0 milliards de FCFA contre 381,7 milliards de FCFA en 2018 (-33,5%).  
Burkina: 1 598,1 milliards de FCFA  de recettes mobilisés à fin octobre 2019 contre 1 412,0 milliards de FCFA à la même période en 2018 (+1
Burkina : l’activité économique enregistre pour 2019 une croissance de 6,0% contre 6,8% en 2018 (Conseil des ministres).
Burkina: le gouvernement adopte un décret portant prorogation de la période de révision des listes électorales biométriques au titre de l’a
Burkina: le parti politique "Le Faso Autrement" admis au sein du Réseau Libéral Africain en qualité de membre observateur. 

SOCIETE

Le «Programme contact emploi» fait parti des 10 projets dits de types nouveaux que le Fonds permanent pour le développement des collectivités territoriales (FPDCT) a lancé dans le cadre de sa décennie qui s'est ouverte en 2019. Ce programme selon Bruno S. Dipama, Directeur général du FPDCT, vise à ouvrir l'institution à tous les Burkinabè désireux d'avoir des stages. A la fin de la première vague dudit programme, une dizaine de stagiaires ont reçu leur attestation le jeudi 9 janvier 2020.


La philosophie derrière ce programme selon Bruno Dipama, est d'ouvrir le FPDCT aux étudiants et à tous les jeunes Burkinabè désireux d’avoir un stage. C’est donc par vague de 10 que les stagiaires sont reçus au sein de la structure qui œuvre pour une réelle décentralisation du Burkina Faso et du développement des collectivités territoriales. Ainsi, ce sont des stages de trois mois renouvelables une fois que ces jeunes ont effectués dans les différentes directions de la structure. C'est un DG très satisfait des six mois passés par ces impétrants au sein de son institution qui a à l'occasion, partager un pot avec les stagiaires, ses collaborateurs et les professionnels des médias.

Remise de cadeau au DG par les stagiaires

"Pour cette première vague, mes collaborateurs et moi-même sommes très satisfait de la production. Ce sont des jeunes qui sont venus pour apprendre mais aussi pour leur contribution à la viabilité du fonds. Que ce soit à la communication, la comptabilité, la gestion des ressources humaines, le domaine juridique, tout y est passé. Et nous avions accueilli des étudiants de différents niveaux. certains pour soutenir leur mémoire en Licence ou en Master. Nous sommes vraiment satisfait de leur participation puisqu'ils se confondaient parfois au personnel même du fonds parce qu'ayant épousé notre philosophie", a indiqué Bruno Dipama. Il a invité par ailleurs les récipiendaires, à aimer le travail bien fait mais également à cultiver la quête permanente de meilleures pratiques.

Mahamadi Kologo, Directeur des ressources humaines du FPDCT

«Le fonds a remarqué le désir d’apprendre de ces stagiaires qui veulent passer de la théorie à la pratique. Ils ont apporté beaucoup au fonds permanent », a déclaré le Directeur des ressources humaines, Mahamadi Kologo.

Judith Tchitou, porte-parole des stagiaires

Au nom des stagiaires, Judith Tchitou a indiqué leur sentiments de satisfactions et de remerciements à l’égard du FPDCT : «Le stage s’est bien déroulé. Nous sommes très émue et remercions le fonds.»

Sondage

Pour lutter contre le terrorisme, le maire de Ouagadougou propose à chaque Burkinabè de céder un mois de revenus à titre d’effort de guerre. Selon vous, cette proposition est:

OFFRE CANAL+

Rejoins-nous sur Facebook

ACTUELLEMENT DANS VOS KIOSQUES

NEWSLETTER

Abonnez vous à notre bulletin d'informations pour être quotidiennement informé