Aujourd'hui,
URGENT
Justice: Jean Claude Bouda recouvre la liberté 5 mois après sa détention à la Maco. 
Burkina:  18 Burkinabè meurent dans un accident à l'entrée de Bouaké en Côte d'Ivoire (conseil des ministres).       
Mali: plus de 100 djihadistes libérés en vue d’un échange pour obtenir la libération de Soumaïla Cissé et Sophie Pétronin (AFP).
Togo: la BOAD injecte 20 milliards FCFA dans le projet cimentier du magnat Burkinabè Inoussa Kanazoé.
Présidentielle/2020: la jeunesse de l’Union pour le progrès et le changement collecte 26 millions de FCFA pour la caution de Zéphirin Diabré.
Sécurité: le Soudan détruit 300.000 armes à feu illégales dans le cadre du projet national de collecte d'armes
Santé: le Bénin lance la construction d'un Centre hospitalier et universitaire de référence dans la sous-région ouest-africaine.  
Présidentielle/2020 : le dossier du candidat Roch Marc Christian Kaboré déposé par Simon Compaoré, président du MPP, parti au pouvoir. 
Burkina: Mahamadi Kouanda démissionne du Congrès pour la démocratie et le progrès (CDP, ex parti au pouvoir).
Burkina: le Premier ministre appelle à la mise en place d’un «système de commande publique efficient».

SOCIETE

Le 27 janvier 2020, lors d’une conversation téléphonique avec le ministre français des Affaires étrangères Jean-Yves Le Drian, le conseiller d'État et ministre des Affaires Etrangères de la Chine Wang Yi s’est exprimé, au nom du gouvernement chinois, sur la lutte contre l’épidémie de coronavirus.

«Le gouvernement chinois a fait de la prévention et du contrôle conjoints de l’épidémie une priorité absolue des autorités à tous les niveaux. Le président Xi Jinping a donné des instructions importantes à plusieurs reprises. Sous la forte direction du Parti communiste chinois et du gouvernement chinois, le système de prévention et de contrôle à l’échelle nationale est en train de prendre forme de manière scientifique et ordonnée. De façon générale, l'épidémie est évitable, contrôlable et guérissable. La Chine a adopté une série de mesures décisives afin d'empêcher la propagation de l'épidémie et permettre un retour rapide des choses à la normale. Le gouvernement et le peuple chinois sont tous unis, et nous avons la confiance, la capacité et les ressources nécessaires pour gagner cette bataille dans les meilleurs délais.

Cette épidémie nous rappelle une fois de plus qu'à l'ère de la mondialisation, le destin de chaque pays est étroitement lié à celui des autres et que nous partageons tous bonheur et malheur. Le renforcement de la coopération internationale en matière de santé publique devrait être l'un des sujets importants de la gouvernance mondiale. Que ce soit pendant la lutte contre l'épidémie de SRAS et de cette nouvelle épidémie de pneumonie en Chine, ou encore pour combattre les maladies épidémiques comme Ebola en Afrique et le syndrome respiratoire du Moyen-Orient, la Chine a chaque fois rempli ses devoirs internationaux en tant que pays responsable, en coopérant avec la communauté internationale toujours dans un esprit d'ouverture, de transparence, scientifique et de collaboration. La Chine est disposée à travailler avec tous les autres pays afin de protéger la vie et la santé des peuples chinois et des peuples de chaque pays.

Nous accordons toujours la priorité à la vie et à la santé physique de tous les chinois et des citoyens étrangers à Wuhan dans la province du Hubei, et nous continuerons à prendre des mesures efficaces pour résoudre à temps leurs préoccupations légitimes.»