Aujourd'hui,
URGENT
Burkina: 65 partis politiques soutiennent la candidature du président Roch Kaboré, selon le MPP, parti au pouvoir. 
Elections 2020: la date limite de dépôt le 22 septembre pour les législatives et le 2 octobre pour la présidentielle au Burkina.
Burkina: Ouaga enregistre 541 266 candidatures, soit 41,95% du nombre total pour les concours directs de la Fonction publique/2020.
Burkina: 1 290 142 candidatures enregistrées pour 4 721 postes à pourvoir pour les concours directs de la Fonction publique /2020.
Présidentielle/2020: des jeunes collectent 8 millions de Fcfa pour payer la caution du candidat Roch Marc Christian Kaboré.  
Burkina: l’ancien premier ministre Yacouba Isaac Zida sera investi comme candidat à la présidentielle le 25 septembre.
Burkina: le dialogue avec les groupes armés, une «nécessité humanitaire», selon le CICR.
Justice: le juge des référés ordonne l’interdiction immédiate de l’utilisation de l’identité et du logo du CDP par Mahamadi Kouanda. 
Elections 2020: 1 122 554 nouvelles personnes enrôlées pour un total de 6 492 026 électeurs au Burkina Faso. 
Burkina: 101 civils tués en juillet 2020, dont 39 dans la région du Sahel, 22 à l’Est, 19 au Nord, selon l'ONG Crisis Group. 

SOCIETE

Ce communiqué du ministre en charge de la Communication est relatif au massacre, samedi 25 janvier 2020, de 39 civils dans le village de Silgadji, localité située dans la commune de Tongomayel, dans la province du Soum. 

«Une attaque terroriste a été perpétrée dans le village de Silgadji, localité située dans la commune de Tongomayel, dans la province du Soum, le samedi 25 janvier 2020.

Les opérations de ratissage entreprises dans la zone par les Forces de Défense et de Sécurité ont permis de constater la mort de trente-neuf (39) de nos concitoyens dans cette attaque lâche et barbare. Les Forces de Défense et de Sécurité ont apporté leur aide et leur soutien aux populations pour l'inhumation des victimes.

Le Gouvernement présente ses condoléances aux familles des victimes et à la population meurtrie de la commune de Tongomayel.

Le Gouvernement tient à réaffirmer sa détermination à créer toutes les conditions pour une sécurisation effective des habitants des villages dans les zones visées par les attaques des groupes armés terroristes.

Pour cela, il appelle les populations dans les zones de fort défi sécuritaire à éviter les rassemblements qui donnent l'occasion aux terroristes de perpétrer leurs attaques et invite tous les burkinabè à un respect strict des consignes de sécurité et à une vigilance accrue.

Le Gouvernement est certain que malgré l'âpreté de la lutte, la victoire sera en faveur de notre Faso et cela grâce à la collaboration entre les  populations et les Forces de Défense et de Sécurité et à l’engagement de tous les burkinabè.»