Aujourd'hui,
URGENT
Soum: le grand imam de la ville de Djibo a été enlevé ce mardi 11 août 2020 à la mi journée (infowakat.net). 
Sport: la jeunesse de Tampouy rend hommage au défunt journaliste Yannick Sankara à travers le tournoi "Génération consciente". 
Politique: la réception des dossiers de candidature à la présidentielle de 2020 au Burkina Faso fixée du 28 septembre au 3 octobre.
Burkina: un syndicat de journalistes dénonce des intimidations sur les travailleurs des médias publics. 
Culture: le Fonds de soutien du président du Faso aux acteurs culturels reçoit les dossiers de candidature à partir du 12 août 2020. 
Armée: 2250 nouveaux soldats présentés au drapeau le 7 août 2020, au camp militaire Ouezzin-Coulibaly de Bobo-Dioulasso.
Burkina: un rassemblement de soutien à Blaise Compaoré interdit à Ouagadougou. 
Agriculture: les parasites, notamment les chenilles légionnaires, ont été maîtrisés à 98% dans la region du Sud-Ouest (Directeur régional).
Covid-19: l’ambassade de Chine au Burkina offre 10 000 masques et 20 thermomètres au ministère de l’Education nationale.   
Burkina: la police met fin aux activités d’un réseau de présumés malfrats dans la ville de Ouaga détenant 509 cartes bancaires.   

Le 9 février 2020, dans le village Changping du bourg Jiapu du comté Changxing de la ville de Huzhou dans le Zhejiang, une personne en quarantaine récupère les masques et les thermomètres par un drone. (Tan Yunfeng/Photo du Quotidien du Peuple)

SOCIETE

«C'est un drone avec des caméras infrarouges thermiques. Il peut observer la lumière visible et le rayonnement infrarouge avec une distance d'observation effective de 3 mètres et une marge d'erreur de 5% pour prendre la température d'un individu. Cette marge est réduite à 1% si l'on prend la température à moins d'un mètre.» A dit Yi Jinyu, employé communautaire de la nouvelle résidence Yiyang de la ville d'Yichun dans le Jiangxi. Il est en train de manipuler le drone pour prendre et noter la température des habitants à distance, afin d'éviter une deuxième contagion quand les employés vont chez chaque habitant en personne.

De nombreuses nouvelles technologies sont utilisées au cours des opérations de prévention et de contrôle de l'épidémie de pneumonie causée par le nouveau coronavirus, augmentant largement l'efficacité des opérations. Des habitants en quarantaine chez eux peuvent à tout moment se tenir informés de l'évolution de l'épidémie et de la carte de la propagation de l'épidémie. Grâce à ces technologies, les gens ordinaires sortent moins de chez eux et n'auront plus de soucis pendant la quarantaine chez eux.

Tencent Kandian, le service d'information de Tencent a mis en ligne une nouvelle fonction de « recherche de cas d'infection par résidence » en fonction des informations publiées par les Centres de contrôle et de prévention des maladies dans le pays. Cette fonction est disponible dans plus de 130 villes, y compris Pékin, Shenzhen et Guangzhou. Les gens peuvent visualiser directement et facilement sur la carte le nombre de cas confirmés dans une distance donnée à proximité.

À part les services d'information dont les habitants en quarantaine ont besoin, ce que demandent les employés en première ligne de défense, ce sont les produits intelligents.

Le 6 février, une camionnette blanche de livraison autonome roule sur la rue Jilin de l'arrondissement Qingshan dans la ville de Wuhan dans le Hubei. Après quelques croisements de chemin, elle est arrivée devant le 9e hôpital de Wuhan. Le destinataire a cliqué sur l'écran électronique sur la camionnette et a récupéré facilement son coli.

Il s'agit de la première livraison effectuée par les robots de livraison intelligents développés indépendamment par le service logistique de l'application de course en ligne Jingdong après l'éclatement de l'épidémie. « Ses robots peuvent non seulement livrer des matériels qui nous manquent, mais aussi éviter au maximum la contamination par contact. Ces robots intelligents nous aident beaucoup. » A dit le destinataire du colis, l'employé du 9e hôpital de Wuhan.

Avec l'amélioration sans cesse de la technologie de drone, les drones sont utilisés dans de plus en plus d'affaires policières. Selon Wen Saiwu, vice-directeur du commissariat de la ville de Ruichang dans le Jiangxi, grâce au champ d'observation vaste et à la vision étendue, l'utilisation de drones dans la prévention et le contrôle de l'épidémie réduit l'intensité de travail et le risque d'infection du virus des policiers, et rend plus efficace les inspections de prévention et de contrôle de l'épidémie.

Dans cette course contre le temps, pour vaincre l'épidémie, des technologies médicales plus avancées sont indispensables. Le 5 février, le laboratoire « Huoyan » a été officiellement mis en service d'essai à Wuhan. Il est capable d'effectuer le test d'amplification des acides nucléiques sur 10 000 échantillons de virus de nouveau coronavirus au maximum par jour, le résultat du test étant disponible 4 à 6 heures plus tard en moyenne. Une fois mis en service, il va augmenter la capacité de test de Wuhan et des villes voisines.

À Wuhan, après la mise en service de l'hôpital Huoshenshan (« Hôpital du dieu du feu ») et de l'hôpital Leishenshan («Hôpital du dieu de la foudre »), d'autres hautes technologies vont contribuer à la prévention et au contrôle de l'épidémie sur tous les plans. Trois opérateurs de réseau mobile, avec de nombreux fabricants, ont mis en place la couverture 5G de l'hôpital Huoshenshan en 36 heures, et ont créé le système de téléconsultations avec l'Hôpital général de l'Armée populaire de libération (APL). Le groupe Lenovo a fourni plus de 2000 ensembles d'équipements d'ordinateur et a envoyé des équipes informatiques professionnelles sur place pour créer des systèmes informatiques pour les hôpitaux.

BeijingOrionStarTechnologyCo.,Ltd. a fait un don des robots de services médicaux, lesquels sont capables de remplir des tâches comme l'envoi des fiches d'examen et des médicaments. D'ailleurs, il y a aussi des équipements et des machines médicaux, les climatiseurs spéciaux pour les unités de soins intensifs et les salles d'opération, les puces d'image thermiques, les lampes de désinfection UV, les purificateurs d'air professionnels, etc. Avec ces hautes technologies, nous pourrons lutter contre l'épidémie de façon plus ciblée et scientifique.