Aujourd'hui,
URGENT
Maouloud 2020: la journée du jeudi 29 octobre 2020 déclarée chômée et payée sau Burkina Faso.  
Justice: Jean Claude Bouda recouvre la liberté 5 mois après sa détention à la Maco. 
Burkina:  18 Burkinabè meurent dans un accident à l'entrée de Bouaké en Côte d'Ivoire (conseil des ministres).       
Mali: plus de 100 djihadistes libérés en vue d’un échange pour obtenir la libération de Soumaïla Cissé et Sophie Pétronin (AFP).
Togo: la BOAD injecte 20 milliards FCFA dans le projet cimentier du magnat Burkinabè Inoussa Kanazoé.
Présidentielle/2020: la jeunesse de l’Union pour le progrès et le changement collecte 26 millions de FCFA pour la caution de Zéphirin Diabré.
Sécurité: le Soudan détruit 300.000 armes à feu illégales dans le cadre du projet national de collecte d'armes
Santé: le Bénin lance la construction d'un Centre hospitalier et universitaire de référence dans la sous-région ouest-africaine.  
Présidentielle/2020 : le dossier du candidat Roch Marc Christian Kaboré déposé par Simon Compaoré, président du MPP, parti au pouvoir. 
Burkina: Mahamadi Kouanda démissionne du Congrès pour la démocratie et le progrès (CDP, ex parti au pouvoir).

Photo: AIB

SOCIETE

Des populations en colère, ont vandalisé vendredi, deux églises protestantes pour protester contre l’arrestation du Roi Gan et de sept de ses proches, sur lesquels pèsent des accusations de profanation de tombe et de violation de sépulture.

Le roi Gan et sept de ses proches ont été interpellés vendredi par les forces de l’ordre, après le déterrement, le 14 avril, de la dépouille d’une femme d’une soixantaine d’années dans la commune de Loropéni.

Selon le site d’information bafuji, la défunte a été enterrée suivant le rite protestant, parce qu’elle s’était convertie depuis une trentaine d’années.

Le Roi Gan aurait ordonné son déterrement parce que la disparue est une princesse de la cour royale et que sa dépouille devrait rejoindre le caveau familial, après des obsèques Gan, poursuit bafuji, dans un article en date du 14 avril.

Vendredi pour protester contre l’interpellation du Roi et de ses proches pour profanation de tombe et violation de sépulture, des populations ont vandalisé deux églises protestantes à Loropéni, a appris l’AIB.

Samedi matin, le Roi a obtenu une permission pour aller calmer les populations, en attendant le procès mardi, selon une source judiciaire contactée par l’AIB.

 

Agence d’information du Burkina