Aujourd'hui,
URGENT
Burkina: au moins 25 terroristes neutralisés les 11 et 13 septembre 2020 dans le Soum et le Loroum (Etat-major des armées).
Burkina: 65 partis politiques soutiennent la candidature du président Roch Kaboré, selon le MPP, parti au pouvoir. 
Elections 2020: la date limite de dépôt le 22 septembre pour les législatives et le 2 octobre pour la présidentielle au Burkina.
Burkina: Ouaga enregistre 541 266 candidatures, soit 41,95% du nombre total pour les concours directs de la Fonction publique/2020.
Burkina: 1 290 142 candidatures enregistrées pour 4 721 postes à pourvoir pour les concours directs de la Fonction publique /2020.
Présidentielle/2020: des jeunes collectent 8 millions de Fcfa pour payer la caution du candidat Roch Marc Christian Kaboré.  
Burkina: l’ancien premier ministre Yacouba Isaac Zida sera investi comme candidat à la présidentielle le 25 septembre.
Burkina: le dialogue avec les groupes armés, une «nécessité humanitaire», selon le CICR.
Justice: le juge des référés ordonne l’interdiction immédiate de l’utilisation de l’identité et du logo du CDP par Mahamadi Kouanda. 
Elections 2020: 1 122 554 nouvelles personnes enrôlées pour un total de 6 492 026 électeurs au Burkina Faso. 

SOCIETE

Huit des 12 personnes interpellées par la gendarmerie à Tanwalbougou pour des faits de suspicion de terrorisme ont retrouvé la liberté, selon ce communiqué du Procureur du Faso. Pour rappel, 12 autres personnes interpellées en même temps qu’eux et pour les mêmes faits ont trouvé la mort dans des circonstances jugées suspectes par des associations de droits de l’homme. 

«Le 12 mai 2020, j'informais l'opinion publique nationale de l'ouverture d'une enquête dans le cadre de l'interpellation de vingt et cinq (25) personnes par la gendarmerie de Tanwalbougou le 11 mai 2020 pour des faits de suspicion de terrorisme.

Au stade actuel de cette enquête, la mesure de garde à vue qui avait été prise à l'encontre de douze (12) personnes a été levée pour huit (08) d'entre elles. Ces huit (08) personnes ont été ainsi libérées ce jour même.

Mais, il leur a été demandé de rester toujours à la disposition des enquêteurs et de se tenir prêtes pour répondre à toutes convocations de la justice en cas de besoin pour les suites de la procédure.

Fait à Fada N'Gourma, le 03 juin 2020»

LE PROCUREUR DU FASO

KADEBA Judicaël