Aujourd'hui,
URGENT
Agriculture: les parasites, notamment les chenilles légionnaires, ont été maîtrisés à 98% dans la region du Sud-Ouest (Directeur régional).
Covid-19: l’ambassade de Chine au Burkina offre 10 000 masques et 20 thermomètres au ministère de l’Education nationale.   
Burkina: la police met fin aux activités d’un réseau de présumés malfrats dans la ville de Ouaga détenant 509 cartes bancaires.   
Niger: 6 Français et 2 Nigériens tuées dimanche par des hommes armés dans la zone de Kouré (sud-ouest du Niger). 
Tapoa: 5 personnes enlevées samedi sur l'axe Fada-Kantchari par des hommes armés ont été retrouvées saines et sauves dimanche. 
Bobo Dioulasso: 850 élèves de l’Enam en formation militaire au Groupement d’instruction des forces armées.
Fada: l’explosion d’un pneu provoque une débandade au marché de bétail. 
Covid-19: les cas confirmés en Afrique dépassent la barre du million. 
Burkina: la Semaine nationale de la culture ne se tiendra pas en 2020 à cause de la Covid-19 (ministre de la Culture).
Liban : au moins quatre Burkinabè blessés dans l'explosion survenue au port de Beyrouth (bilan provisoire). 

SOCIETE

Dans le cadre de l’exécution de ses missions régaliennes de protection des personnes et de leurs biens, le Service régional de la police judiciaire du Centre (SRPJ-C) a mis un terme aux activités d’un réseau de délinquants, présumés auteurs d’actes de grand banditisme dans la ville de Ouagadougou.

En effet, ils sont quatre à être mis aux arrêts par les éléments dudit service et ce, grâce à la collaboration de la population.

Ces malfrats, à l’aide d’une kalachnikov et de deux pistolets automatiques, opéraient depuis près de deux ans dans plusieurs quartiers de la capitale burkinabè, notamment Tampouy, Karpala, Nagrin, Dassasgo et Bissighin, et dans d’autres localités du pays. Plusieurs personnes en ont été victimes et certaines ont même perdu la vie. 

Ainsi, ils ont commis, depuis le premier trimestre de l’année 2018 jusqu’à leur interpellation, plus de 40 braquages dans la seule ville de Ouagadougou. Le préjudice cumulé selon leur déclaration s’élève à près de 10 millions de FCFA.

Au cours de leur interpellation, il a été trouvé en leur possession une arme de guerre Kalachnikov, un pistolet automatique, des chargeurs et des cartouches, des vélomoteurs et divers autres objets.

Pour votre sécurité et celle des autres, dénoncez tout cas suspect aux Forces de Défense et de Sécurité via les numéros verts que sont: le 17 (Police Nationale), le 16 (Gendarmerie Nationale) et le 1010 (centre National de Veille et d’Alerte).