Aujourd'hui,
URGENT
Maouloud 2020: la journée du jeudi 29 octobre 2020 déclarée chômée et payée sau Burkina Faso.  
Justice: Jean Claude Bouda recouvre la liberté 5 mois après sa détention à la Maco. 
Burkina:  18 Burkinabè meurent dans un accident à l'entrée de Bouaké en Côte d'Ivoire (conseil des ministres).       
Mali: plus de 100 djihadistes libérés en vue d’un échange pour obtenir la libération de Soumaïla Cissé et Sophie Pétronin (AFP).
Togo: la BOAD injecte 20 milliards FCFA dans le projet cimentier du magnat Burkinabè Inoussa Kanazoé.
Présidentielle/2020: la jeunesse de l’Union pour le progrès et le changement collecte 26 millions de FCFA pour la caution de Zéphirin Diabré.
Sécurité: le Soudan détruit 300.000 armes à feu illégales dans le cadre du projet national de collecte d'armes
Santé: le Bénin lance la construction d'un Centre hospitalier et universitaire de référence dans la sous-région ouest-africaine.  
Présidentielle/2020 : le dossier du candidat Roch Marc Christian Kaboré déposé par Simon Compaoré, président du MPP, parti au pouvoir. 
Burkina: Mahamadi Kouanda démissionne du Congrès pour la démocratie et le progrès (CDP, ex parti au pouvoir).

SOCIETE

Une dizaine de personnes, dont le maire et chef coutumier de Pensa, El Hadj Souleymane Zabré, six militaires et trois Volontaires pour la défense de la patrie (VDP), ont trouvé la mort lundi lors d’attaques par des hommes armés non identifiés. 

D’après l’Agence d’information du Burkina, le maire et son escorte constituée de six VDP, sont tombés dans une embuscade à lui tendue par des hommes armés à trois kilomètres de Barsalogho. Il aurait réussi dans un premier temps à se sauver avec son véhicule.

Le corps de M. Zabré a été retrouvé par la suite sans vie, a annoncé lundi le gouverneur de la région du Centre-nord, Casimir Segueda.

Souleymane Zabré avait quitté Pensa pour rejoindre ses  collègues maires de la région du Centre Nord à Kaya pour une importante réunion, explique Armand Béouindé, le maire de Ouagadougou.

Une patrouille de l’armée est également tombée dans une embuscade dans les environs, coûtant la vie à six militaires et à trois VDP, selon un bilan provisoire.

Souleymane Zabré est le troisième maire tué au Burkina Faso depuis la forte dégradation de la situation sécuritaire.

Avant lui en effet, il y a eu le maire de Koutougou, Hamidou Koundaba, assassiné le dimanche 8 avril 2018 et celui de Djibo, Oumarou Dicko, tué le dimanche 3 novembre 2019,

On reste également sans nouvelles des maires de Markoye, Mamoudou Maiga dit Mehaou, enlevé le 21 mars 2019 et de Gorgadji, Sadio Ouèdraogo, enlevé le 15 mai 2019.