Aujourd'hui,
URGENT
Médias: un incendie a ravagé ce matin les  locaux de la télévision BF1. Pas de blessé, mais d'importants dégâts matériels.
Burkina: le secteur minier, c’est 71% des recettes d’exportation,  50 tonnes d’or produites en 2019 qui ont rapporté 1420 milliards FCFA.
Mines: en 2020, l’exportation d’or a rapporté près de 2 000 milliards de FCFA au Burkina (Oumarou Idani). 
Covid-19: un nouveau décès et 83 nouveaux cas à la date du 12 janvier 2021 au Burkina Faso. 
Mali: trois Casques bleus ivoiriens tués quand leur véhicule a sauté sur une mine dans la région de Tombouctou (Officiel). 
Burkina: la NAFA félicite le président Kaboré pour la création d’un ministère de la Réconciliation nationale et encourage Zéphirin Diabré. 
Burkina: le couvre-feu prolongé de 45 jours dans la région du Sahel dans le cadre de la lutte contre le terrorisme. 
États-Unis: 20 000 soldats de la Garde nationale déployés à Washington pour l'investiture de Joe Biden (médias). 
États-Unis: Donald Trump devient le premier président sous l'objet d'une deuxième procédure de destitution dans l'histoire du pays.
Covid-19: 184 nouveaux cas et 3 décès à la date du 11 janvier 2021 au Burkina.  

SOCIETE

La localité de Farabougou a été libérée des mains des  terroristes sataniques le jeudi 22 octobre 2020 par les FAMa, après 17 jours de siège. C’est le résultat d’une opération dénommée   «Farabougoukalafia». 

Lancée par l’armée malienne depuis le 15 octobre 2020.  La deuxième phase de l’opération s’est déroulée ce jeudi 22 octobre 2020 à Bapho.  L’aviation malienne a largué des  forces spéciales du Mali à Farabougou, la zone sous contrôle terroriste. Cette opération a été dirigée par le vice-président de la transition, le colonel Assimi Goïta. Il était accompagné par le commandant du secteur 5 de l’opération Maliko, le colonel Didier Dembélé ainsi que des officiers maliens. Cette opération s’est déroulée  sans aucun incident. L’aviation malienne a évacué des blessés civils à Ségou pour des prises en charge et continue également à apporter des aides humanitaires aux populations de la localité.

Le vice-président de la transition, le colonel Assimi Goïta a déclaré que les FAMa ne vont jamais abandonner les populations sous la terreur des terroristes. Selon lui, la protection des personnes et de leurs biens est la mission principale de l’armée. Nous continuerons à sécuriser toute l’étendue du territoire pour permettre aux populations de circuler librement, a-t-il déclaré.

Le vice-président de la transition a affirmé que l’armée malienne a entièrement pris le contrôle de Farabougou. Grâce à l’aviation malienne, des forces spéciales ont mis les pieds  dans cette localité, a-t-il martelé. L’armée de l’air du Mali continue à apporter des aides humanitaires aux populations de Farabougou, a affirmé le colonel Assimi Goïta.

Il a indiqué que le problème de Farabougou est un conflit intercommunautaire. Selon lui, l’armée doit agir avec professionnalisme pour minimiser les dégâts collatéraux. Le vice-président de la transition a enfin signalé que les FAMa ne vont jamais faillir à leur mission de sécurisation des populations civiles.

Le commandant du secteur 5 de l’opération Maliko, le colonel Didier Dembélé a souligné que l’armée malienne contrôle le village de Farabougou. Il a noté que des forces complémentaires seront déployées pour la sécurisation de la localité. Selon lui, avec l’appui des partenaires du Mali, des aides humanitaires se poursuivent à Farabougou. La projection des forces maliennes est accompagnée  par une  campagne aérienne qui consiste à détruire d’autres bases des groupes terroristes, a-t-il conclu.

Source: FAMa