Aujourd'hui,
URGENT
Médias: un incendie a ravagé ce matin les  locaux de la télévision BF1. Pas de blessé, mais d'importants dégâts matériels.
Burkina: le secteur minier, c’est 71% des recettes d’exportation,  50 tonnes d’or produites en 2019 qui ont rapporté 1420 milliards FCFA.
Mines: en 2020, l’exportation d’or a rapporté près de 2 000 milliards de FCFA au Burkina (Oumarou Idani). 
Covid-19: un nouveau décès et 83 nouveaux cas à la date du 12 janvier 2021 au Burkina Faso. 
Mali: trois Casques bleus ivoiriens tués quand leur véhicule a sauté sur une mine dans la région de Tombouctou (Officiel). 
Burkina: la NAFA félicite le président Kaboré pour la création d’un ministère de la Réconciliation nationale et encourage Zéphirin Diabré. 
Burkina: le couvre-feu prolongé de 45 jours dans la région du Sahel dans le cadre de la lutte contre le terrorisme. 
États-Unis: 20 000 soldats de la Garde nationale déployés à Washington pour l'investiture de Joe Biden (médias). 
États-Unis: Donald Trump devient le premier président sous l'objet d'une deuxième procédure de destitution dans l'histoire du pays.
Covid-19: 184 nouveaux cas et 3 décès à la date du 11 janvier 2021 au Burkina.  

SOCIETE

Ce communiqué du gouvernement est relatif aux perturbations des cours par des élèves se déplaçant à motos dans des établissements scolaires de la ville de Ouagadougou. 

«Dans le contexte sécuritaire difficile que connait notre pays, des individus, essentiellement des jeunes portant des cagoules, se déplacent à motos dans  des établissements scolaires de la ville de Ouagadougou pour poser des actes de vandalisme et y semer le désordre par des jets de pierre, des perturbations de cours et des scènes d'intimidation diverses.

Ces actes qui constituent des troubles à l'ordre public, compromettent le bon  déroulement des enseignements/apprentissages dans les  établissements publics et privés touchés et mettent en danger l'intégrité physique des élèves et des acteurs du monde éducatif.

Le Gouvernement condamne avec fermeté ces comportements attentatoires aux principes et règles qui régissent les libertés publiques. 

Il rassure la communauté éducative que toutes les dispositions sont prises pour assurer la sécurité et la quiétude dans tous les établissements scolaires pour un bon déroulement des activités pédagogiques.

Le gouvernement met en garde les auteurs desdits actes et fera tout pour qu'ils en répondent devant la justice.

Le Gouvernement invite les parents d'élèves, les élèves, les personnels de l'éducation à œuvrer ensemble pour éradiquer les actes de vandalisme et  d'incivisme dans nos établissements.»