Aujourd'hui,
URGENT
Sud-ouest: 72 cas de grossesse enregistrés en 2017 dans les écoles primaires et 328 au post primaire
RDC: la nouvelle épidémie Ebola fait 200 morts
Burkina: le pays a reçu  654,373 milliards de FCFA d’aide publique en 2017 (rapport)
Etats-Unis: au moins douze morts dans une fusillade en Californie
Musique: le Rwandais Buravan, est le lauréat du Prix Découvertes RFI 2018
Burkina: augmentation de 75 FCFA du prix du carburant à partir du vendredi 9 novembre 2018 (conseil des ministres).
Pakistan: la chrétienne Asia Bibi poursuivie pour blasphème et acquittée il y a une semaine a été libérée (Officiel)
Ouagadougou:  l'échangeur du nord ouvert à la circulation le 15 novembre 2018
Burkina: près 700 000 femmes ont bénéficié de la gratuité de l’accouchement (président du Faso)
Cameroun:  Paul Biya  a prêté serment pour son 7e mandat

Le Camerounais Karl Toko-Ekambi (Angers), 25 ans, a obtenu le prix Marc-Vivien Foé du meilleur joueur africain de la Ligue 1 décerné par RFI à partir des votes d'un panel de journalistes spécialisés. Il a recueilli 264 points et devance le Tunisien Wahbi Khazri (135), et notre compatriote Bertrand Traoré (61 points), de l’Olympique Lyonnais.

La cérémonie de récompense des meilleurs acteurs du Fasofoot qui a pour but de mettre en valeur les footballeurs locaux et de rendre le championnat national de football plus attractif entend apporter d’autres innovations cette année. En plus de s’ouvrir aux pays membres de la Communauté économique des Etats de l’Afrique de l’Ouest (Cedeao) à cette édition 2018, le Sabot d’or ouvre désormais une fenêtre à travers la sensibilisation sur les bonnes pratiques en termes de sécurité routière. C’est du moins ce qui ressort de cet entretien avec le journaliste et promoteur, Issiaka Ilboudo.

C’est à nouveau un coureur Burkinabè, Salfo Bikienga, qui l’a emporté au sprint à l’arrivée de la dernière étape du Tour du Bénin 2018 disputée en circuit fermé à Cotonou ce 13 mai 2018.

Le Burkina Faso est toujours maitre de la 15è édition du Tour international du Bénin grâce à Abdul Aziz Nikiéma qui a offert la première place aux Etalons cyclistes à la 5è étape courue ce samedi 12 mai en critérium à Porto-Novo et long de 80 km.

Le Burkina Faso est toujours maitre de la 15è édition du Tour international du Bénin grâce à Abdul Aziz Nikiéma qui a offert la première place aux Etalons cyclistes à la 4è étape courue entre Abomey et Lokossa long de 82,7 km.

Après la 1ère et la 2è étape, Salfo Bikienga vient d’offrir la 3è étape du Tour cycliste du bénin au Burkina.

Après la 1ère étape remportée par l’Etalon cycliste Salifou Yerbanga, Souleymane Koné vient d’offrir la 2è étape du Tour cycliste du bénin au Burkina.

Le coup d’envoi de la 15è édition du Tour cycliste international du Bénin a été donné ce mardi 8 mai 2018 à Tanguiéta, dans le département de l’Atacora. La 1ère étape a été remportée par le Burkina grâce à l’Etalon cycliste Salifou Yerbanga.

Du 14 juin au 15 juillet 2018 se déroulera en Russie le plus grand événement footballistique international. En tant que diffuseur officiel de cette 21è édition de la Coupe du monde, Canal+ est aux premières loges de ce rendez-vous majeur du ballon rond. Pour ce faire, Canal+ offre des services innovants à ses clients pour qu’ils puissent voir la Coupe du monde autrement. Le dispositif Canal+ spécial mondial a été présenté aux hommes de médias ce jeudi 3 mai 2018 à travers une vidéo conférence depuis le siège à Paris.

Cheick Ahmed al-Hassan Sanou, connu sous le nom de Iron Biby est depuis le 7 avril dernier, champion du monde en Log lift. A 26 ans, le natif de Bobo-Dioulasso inscrit ainsi son nom dans l’histoire du sport burkinabè avec ce titre mondial. Pour y parvenir, Iron Biby a écarté sur son chemin 13 concurrents de renom, parmi lesquels, le Britannique Terry Holland. Actuellement au pays des Hommes intègres où il a été reçu par les autorités du ministère des Sports et Loisirs, il a bien voulu se prêter aux questions de Fasozine.

Deux fois vainqueur de «La Ouagalaise», Samatou Tindé ne participera plus à cette compétition qui vise à encourager les femmes à la pratique du sport. C’est du moins ce qui est ressorti de la conférence de presse animée par le comité d’organisation le 26 avril 2018 au stade Issoufou Joseph Conombo de Ouagadougou.

Ceci est un communiqué de la Fédération burkinabè de football (FBF).