Aujourd'hui,
URGENT
Royaume-Uni: 39 corps retrouvés dans un camion dans l'Essex
Tunisie: Kaïs Saïed investi président de la République
Israël: Benny Gantz chargé de former une coalition gouvernementale
Justice: l'audience sur les intérêts civils du procès du coup d'Etat manqué de septembre 2015 ouverte ce 22 octobre renvoyée au 29 octobre
Burkina: la police alerte sur une «nouvelle forme d’arnaque à l’emploi»
Turquie: plusieurs maires pro-kurdes arrêtés pour «terrorisme»
Kongoussi: neuf civils tués à Zoura (AIB)
France: les juges antiterroristes ont terminé leur enquête sur le 13-novembre
Football: les Étalons locaux sont qualifiés pour le CHAN 2020 après leur match nul (0-0) contre le Ghana
Burkina: plus de 800 mille personnes affectées par l'insécurité (gouvernement)

COMMUNIQUES

Le Président du Comité technique de la carte de presse et du laissez-passer invite l’ensemble des journalistes ayant participé aux différentes séances de prises de vue avec l’ONI, et qui ne sont pas venus retirer leurs cartes, à passer le faire auprès du Secrétariat permanent du Comité, sis au Conseil supérieur de la communication, avant le 5 avril 2019.

Passé ce délai, le Comité se réserve le droit de saisir les organes des intéressés.

Le Comité appelle les journalistes ayant déjà déposé leurs demandes de renouvellement ou d’acquisition de la Carte de presse ou du Laissez-passer à se présenter au Conseil supérieur de la communication le mardi 12 mars 2019 à 9H, pour la séance de prise de vue avec l’ONI. Chaque postulant doit au préalable s’acquitter du paiement de la somme de 7.000 FCFA comptant pour les frais d’établissement de la carte.

Le Comité informe par ailleurs que la prochaine session pour examiner les demandes de cartes se tiendra le 26 avril 2019. En prélude à cette session, les journalistes désireux de disposer de la Carte de presse ou du Laissez-passer sont invités à déposer leurs dossiers auprès du Secrétariat permanent du Comité au plus tard le 23 avril 2019. 

La carte de presse, pour un espace professionnel assaini et un exercice responsable du métier de journaliste.

Cheick Beldh'or SIGUE

Sondage

La Fédération burkinabè de football a choisi de confier le poste de sélectionneur des Etalons "A" à Kamou Malo, faisant ainsi confiance à l’expertise nationale. Cette décision, selon vous, est:

OFFRE CANAL+

Rejoins-nous sur Facebook

ACTUELLEMENT DANS VOS KIOSQUES

NEWSLETTER

Abonnez vous à notre bulletin d'informations pour être quotidiennement informé