Aujourd'hui,
URGENT
Ouagadougou: des conseillers s’opposent aux projets de délibérations du maire Armand Béouindé
Classement FIFA: le Burkina 6è et toujours dans le Top 10 africain
Diplomatie: le magistrat Brahima Séré nommé ambassadeur du Burkina Faso en Turquie.
Diplomatie:  Oumarou Maïga nommé ambassadeur du Burkina Faso en Afrique du Sud.
Diplomatie:  Benoit Kambou, ex-président du Haut conseil pour la réconciliation et l’unité nationale, nommé ambassadeur du Burkina au Tchad.
Burkina: le 5ème recensement général de la population se tiendra cette année (Conseil des ministres)
Liberia: La présidente sortante Sirleaf dit non à son exclusion du parti (UP), tout en promettant de faire appel de cette décision (koaci.c
Boussé: Un élève blessé par balle, alors qu’il prenait part à une manifestation de soutien aux enseignants
G5 Sahel: la Mauritanie supprime le visa d’entrée imposé aux Burkinabè
Chan 2018: Les Étalons locaux font match nul 0-0 face à l'Angola comptant dans la 1ere journée de la poule D

SPORT

La Fédération burkinabè de football (FBF) a adressé ce 18 septembre une déclaration d'appel au Tribunal arbitral du sport (TAS) contre la décision du Bureau des qualifications de la coupe du monde 2018 qui ordonne la reprise du match Afrique du Sud-Sénégal, selon ce communiqué.

"La Fédération burkinabé de football a adressé ce jour 18 septembre 2017, une déclaration d’appel contre la décision du Bureau des qualifications de la coupe du monde de la FIFA Russie 2018, ordonnant la reprise du match Afrique du sud – Sénégal en date du 6 septembre 2017 et confirmée le 14 septembre 2017 à Zurich.

Dans sa déclaration d’appel adressée au Tribunal Arbitral du Sport, (TAS) la FBF continue de marquer son opposition à une décision entachée d’abus de pouvoir et sans aucun rapport avec les textes de l’instance internationale du football.

Malgré la vague d’indignations et les nombreuses interpellations enregistrées à travers le monde contre une décision jugée illégale et sans précédent dans toute l’histoire du football, la FIFA a préféré fouler au pied, ses propres principes en cautionnant la reprise du match Afrique du sud – Sénégal au mois de novembre 2017, à la faveur de la fenêtre FIFA : Ce qui n’est pas sans conséquence pour la suite de la compétition.

La Fédération Burkinabé de Football qui se fonde sur sa déclaration pour en appeler au respect des vertus du football, invite le public sportif burkinabé à la sérénité et à la mobilisation autour des Etalons."

FBF

Ajouter un Commentaire


Code de sécurité
Rafraîchir