Aujourd'hui,
URGENT
Burkina: la CS-MEF reconduit son mot d’ordre de grève du 25 au 29 juin 2018
Indonésie: le prédicateur extrémiste Aman Abdurrahman condamné à mort (RFI)
RDC: les Etats-Unis annoncent des sanctions contre des officiels congolais
Ouagadougou: plus de 200 blogueurs et web-activistes venus d’une quarantaine de pays sont actuellement en sommet du 22 au 23 juin
Burkina: le président du Faso a décidé d'institutionnaliser le Forum national des personnes vivant avec un handicap
Cameroun: 81 policiers et militaires tués dans la crise anglophone (RFI)
Ouagadougou: une Conférence internationale se tiendra les 9 et 10 juillet 2018 sur la mise en œuvre du PNDES 
Niger: la Cour constitutionnelle a déchu l‘opposant Hama Amadou de sa qualité de député (RFI)
Terrorisme: 146 individus activement recherchés par les forces de sécurité et de défense (officiel)
Mali: le ministre de la Défense confirme l'existence de fosses communes dans la région de Nantaka et Kobaka près de Mopti

SPORT

Après avoir été champion national en 2016, l’Espoir hockey club du Boulkiemdé a rebeloté encore cette année en battant son homologue du hockey club de Koudougou ce samedi 23 septembre 2017 lors de la finale du championnat national de hockey sur gazon à Ouagadougou.


Le champion en titre du hockey sur gazon a pour nom l’Espoir hockey club du Boulkiemdé. Le club que dirige Safiatou Ramdé, une ancienne footballeuse reconvertie en entraineuse de hockey, a pris le meilleur sur le hockey club de Koudougou (1-0) à la finale du championnat de la discipline dans la catégorie des minimes. Au total, c’était 11 clubs venus de quatre régions du Burkina qui ont pris part à cette compétition qui entend s’imposer au pays des Hommes intègres. Il s’agit notamment du Stick hockey club de Bobo-Dioulasso, de Sissin hockey club de Ouagadougou, de Ragnongo club de Ouagadougou, de hockey club de Réo, de Dawla club de Dori, du hockey club de Koudougou, de Djibo hockey club, de Gounghin hockey club, d’Espoir hockey club du Boulkiemdé, de Tanghin espoir hockey club et de Pissy hockey club.

En deux années d’existence, la jeune fédération que dirige Idrissa Kaborés a choisi de travailler avec les tous petits. Question de commencer par la base afin d’avoir des équipes compétitives qui rivaliseront avec les autres nations dans les années à venir. «Le hockey au Faso a de beaux jours devant lui. La discipline se pratique aussi bien dans la capitale, siège de la fédération que dans les provinces», a affirmé M. Kaboré. En 2018, une sélection burkinabè prendra part au championnat d’Afrique de hockey au Ghana. A la recherche de ses marques, la Fédération burkinabè de hockey a entrepris un partenariat avec son homologue belge qui la soutient depuis peu avec des équipements. Des équipements qui ont d’ailleurs été remis aux différents clubs à la fin du championnat. Toutefois, Idrissa Kaboré demande le soutient des bonnes volontés afin de faire rayonner cette discipline qui selon lui, ne fera que du bien aux sportifs burkinabè.

Très heureuse de remporter le championnat national pour une seconde fois, Safiatou Ramdé espère le soutien des uns et des autres pour poursuivre dans cette lancée. «Toutefois, je remercie la fédération pour l’effort fourni pour que nous ayons le matériel nécessaire pour les entrainements», se réjouit Mlle Ramdé. Pour sa part, Condombo Abdoulaye, entraineur de Hockey club de Koudougou demande l’apport du ministre des Sports pour la promotion de cette discipline.

 

Ajouter un Commentaire


Code de sécurité
Rafraîchir