Aujourd'hui,
URGENT
Israël: le ministre de la Défense démissionne après le cessez-le-feu à Gaza
Brexit: Theresa May annonce que son gouvernement a validé le projet d'accord avec l'Union européenne 
Burkina: l'utilisation de contraception moderne a empêché 397 000 grossesses non désirées et 142 000 avortements (rapport)
Burkina: le bureau actuel du syndicat national de la GSP interdit d'activités, 10 agents révoqués (Conseil des ministres)
Sénégal: Macky Sall laisse entrevoir l'amnistie pour Khalifa Sall et Karim Wade (RFI)
Burkina: le Mouloud célébré dans la nuit du lundi 19 au mardi 20 novembre 2018
Ouagadougou: une formation tactique entraînera «des explosions bruyantes» le jeudi 15 novembre (ministère de la sécurité)
Sud-ouest: 72 cas de grossesse enregistrés en 2017 dans les écoles primaires et 328 au post primaire
RDC: la nouvelle épidémie Ebola fait 200 morts
Burkina: le pays a reçu  654,373 milliards de FCFA d’aide publique en 2017 (rapport)

SPORT

Les Etalons du Burkina Faso sont à Johannesburg depuis le 30 septembre pour préparer le match du 7 octobre prochain contre l'Afrique du sud en coupe du monde. Pour le milieu de terrain des Etalons, Alain Sibiri Traoré, ce match de la 5ème journée des éliminatoires est à prendre très au sérieux parce qu’il situera les Etalons à la porte de la qualification pour le mondial en Russie.

Arrivé ce dimanche au Sandton Lodge hôtel, le QG de l'équipe nationale du Burkina Faso, Alain Traoré, l'international burkinabè qui marque ou fait marquer des buts dans son club, dit être prêt à transporter cette réussite en équipe nationale.

«Toute l’équipe est dans une bonne trajectoire. Nous sommes prêts dans la tête et nous allons profiter de ce dynamisme. L’Afrique du Sud est une bonne équipe certes mais nous allons bien nous préparer pour faire un gros match. Nous en avons les moyens les moyens et la capacité. J’espère seulement que tout le groupe soit en bonne santé. La qualification passe par ce match et si nous auront 80 à 90% les pieds en Russie si nous arrivons à faire un bon résultat. Nous sommes conscients de l’enjeu et c’est un important match pour nous et tout le peuple burkinabè. Il n’est pas donné à tout le monde d’aller en coupe du monde. Aller en coupe du monde sera donc un couronnement de notre carrière. Ce match à rejouer entre l’Afrique du Sud et le Sénégal peut être un mal pour un bien et cela peut nous motiver davantage même si on n’en avait pas besoin. Mais le plus important pour nous, est de gagner nos deux matchs. Cela arrive à un moment stratégique de la compétition mais nous allons tout faire pour gagner sur le terrain en bons Burkinabè.»



Ajouter un Commentaire


Code de sécurité
Rafraîchir