Aujourd'hui,
URGENT
Burkina: la CS-MEF reconduit son mot d’ordre de grève du 25 au 29 juin 2018
Indonésie: le prédicateur extrémiste Aman Abdurrahman condamné à mort (RFI)
RDC: les Etats-Unis annoncent des sanctions contre des officiels congolais
Ouagadougou: plus de 200 blogueurs et web-activistes venus d’une quarantaine de pays sont actuellement en sommet du 22 au 23 juin
Burkina: le président du Faso a décidé d'institutionnaliser le Forum national des personnes vivant avec un handicap
Cameroun: 81 policiers et militaires tués dans la crise anglophone (RFI)
Ouagadougou: une Conférence internationale se tiendra les 9 et 10 juillet 2018 sur la mise en œuvre du PNDES 
Niger: la Cour constitutionnelle a déchu l‘opposant Hama Amadou de sa qualité de député (RFI)
Terrorisme: 146 individus activement recherchés par les forces de sécurité et de défense (officiel)
Mali: le ministre de la Défense confirme l'existence de fosses communes dans la région de Nantaka et Kobaka près de Mopti

SPORT

Les Etalons ont ponctué leur stage de préparation en Afrique du sud  par une séance d'entrainement ce lundi 2 octobre 2017. Des entrainements de moindre densité physique tant dans l'application que dans le contenu des exercices proposés par le coach, Paulo Duarte, qui entend permettre aux joueurs de bien récupérer.

Au total, ce sont 23 joueurs qui ont rejoint l'encadrement technique qui se rapproche du coup, de l'ensemble de son effectif. Effectif qui va crescendo passer du simple décrassage à des applications de jeu grandeur nature et à des systèmes d'attaque et de défense nécessaires  pour déjouer les Bafana Bafana pris dans la tourmente de la décision de la FIFA de faire rejouer son match contre le Sénégal et de respecter les consignes du terrain samedi prochain face aux Etalons.

Paulo Duarte

«Nous avons fait un long voyage donc il fallait arriver le plus vite possible pour pouvoir bien récupérer. C’est ne pas la qualité de l’entraineur ou d’un seul joueur qui fait le match. L’esprit de groupe et l’ambiance sont fondamentaux pour obtenir de bons résultats. Et c’est la force actuelle des Etalons. Les joueurs sont motivés et tout le monde travaille pour le même objectif, notamment la victoire».

Bakary Koné

«C’est l’avant dernier match qui va nous permettre de nous qualifier à Ouagadougou. Nous serons très heureux de quitter Johannesburg avec un bon résultat. C’est l’équipe que nous redoutions le plus dans ce groupe. Il est vrai que nous avions mal débuté face à elle à Ouagadougou mais avec les consignes du coach, nous travaillons dans ce sens.»


Ajouter un Commentaire


Code de sécurité
Rafraîchir