Aujourd'hui,
URGENT
Paludisme: un vaccin expérimental testé au Malawi (France 24)
Burkina: le gouvernement octroie aux travailleurs des Finances des forfaits trimestriels allant de 400 000  à 900 000 FCFA
Burkina: les greffiers disent non aux "tripatouillages" des textes (AIB)
Burkina: les avocats en arrêt de travail de 96 heures pour dénoncer le dysfonctionnement de l'appareil judiciaire
Coopération: la Chancelière allemande Angela Merkel, effectue les 1er et 2 mai 2019 une visite d’amitié et de travail à Ouagadougou
Sri Lanka: l'État islamique (EI) a revendiqué, les attentats qui ont fait plus de 320 victimes le dimanche de Pâques
Soudan: le président égyptien, al-Sissi plaide pour un nouveau délai accordé aux militaires
Algérie: Issad Rebrab, l’homme le plus riche d'Algérie, derrière les barreaux (RFI)
Mali: Boubou Cissé nommé Premier ministre
Soudan: l'Union africaine donne un ultimatum de 15 jours à l'armée pour remettre le pouvoir aux civils, sans quoi le pays sera suspendu

SPORT

La FIFA vient d’infliger des sanctions à l’encontre de huit pays du continent pour des fautes commises lors des éliminatoires de la coupe du monde 2018 en septembre. Le Burkina Faso et le Sénégal ont tous deux écopé des avertissements pour les retards avec lesquels leurs matchs du 2 et du 5 septembre avaient démarré.


Le Gabon s’est vu infliger une amende pour avoir aligné un joueur non qualifié. Il aurait été suspendu lors de la défaite à domicile face à la Côte d’Ivoire (3-0) le 2 septembre. Le pays devra payer une amende de 6 200 dollars américains.

Le Nigeria de son côté a été condamné à payer une amende de 30 000 dollars américains en guise de sanction, ses supporters ayant envahi la pelouse après la victoire 4-0 obtenue devant le Cameroun le 1er septembre.

Alors que la RDC versera pour sa part à la FIFA la somme de 20 000 dollars américains, après des incidents provoqués par des supporters suite au nul enregistré par les Léopards à Kinshasa face aux Aigles de Cartage de Tunisie le 5 septembre.

Le Mali, est aussi passé à la trappe, le pays paiera 15 000 dollars américains en sus d’un avertissement. Ses supporters ayant jeté des projectiles sur le terrain lors de la rencontre face au Maroc.

La Zambie n’est pas épargnée, elle  devra s’acquitter d’une amende de 7 000 dollars américains suite au comportement de ses supporters lors du match disputé en Algérie. Le Maroc payera pour sa part 3 000 dollars après que son public a sifflé pendant l’hymne national avant le match contre le Mali à Rabat.

Le Burkina Faso et le Sénégal ont tous deux écopé des avertissements les retards avec lesquels leurs matchs du 2 et du 5 septembre avaient démarré.
Le sud-africain Erick Mulomowand au Mathoho a vu sa suspension d’un match passée à deux plus une amende de 5 000 dollars américains suite à son carton rouge écopé face au Cap-Vert.

Ajouter un Commentaire


Code de sécurité
Rafraîchir

Sondage

La nomination de l'ancien Premier ministre Paul Kaba Thiéba comme directeur général de la Caisse des dépôts et de consignations du Burkina Faso (CDC-BF) est-elle, selon vous, un choix judicieux?

OFFRE CANAL+

Rejoins-nous sur Facebook

ACTUELLEMENT DANS VOS KIOSQUES

NEWSLETTER

Abonnez vous à notre bulletin d'informations pour être quotidiennement informé