Aujourd'hui,
URGENT
Burkina: le flambeau du 11-décembre a été transmis à Tenkodogo, ville hôte de la célébration de l'indépendance en 2019
Centrafrique: arrestation en France de Patrice-Edouard Ngaïssona, ex-chef anti-balaka en RCA
11-décembre:  «Rien et absolument rien ne doit remettre en cause notre vouloir vivre-ensemble» (Roch Kaboré)
Migration: le pacte de l’ONU sur les migrations adopté à Marrakech
11-Décembre: "L'occasion de rendre hommage à notre peuple travailleur et de saluer la mémoire des bâtisseurs de notre nation." (Roch Kaboré)
Royaume-Uni: Theresa May annonce au Parlement le report du vote sur l'accord de Brexit
RDC: Joseph Kabila n'exclut pas de se représenter en 2023 (RFI)
Burkina: l'abbé Théophile Naré nommé nouvel évêque du diocèse de Kaya par le Pape François ce 7 décembre 2018 (Officiel) 
Tchad: huit ans de prison pour l’ex-chef rebelle tchadien Baba Laddé
France: les hausses de taxe sur les carburants «annulées pour l'année 2019»

SPORT

Le samedi 7 avril dernier, notre compatriote Cheick Ahmed Al-Hassan SANOU, alias Iron Biby a vaillamment défendu les couleurs du Burkina Faso en réalisant la plus grosse performance de sa carrière en devenant l’homme le plus fort en épaule «Log lift» à Boroughbrigde en Angleterre ce, en égalité avec le Britannique, Eddie HALL.

Après avoir écarté sur son chemin 13 concurrents de renom, parmi lesquels le Lithuanien Big Z, le Britannique Terry HOLLAND, le Polonais Krysztof RADZIKOWSKI ou encore l’Islandais Julius HAFTHOR, célèbre acteur de la série «Game of Thrones», Iron Biby, natif de Bobo-Dioulasso, s’est retrouvé en finale face à Eddie HALL devant son public.

Les deux finalistes tomberont d’abord le record européen qui est de 212 kg en soulevant 213 kg, mais échoueront chacun en essayant de soulever 230 kg dans l’optique de battre le record mondial qui est à 228 kg détenu par Big Z.

Le Burkinabè Cheick Ahmed Al-Hassan SANOU inscrit ainsi son nom dans l’histoire du sport burkinabè avec ce titre mondial. Lors de la soirée, une partie du grand public acquis à la cause du Burkinabè, scandait le nom d’Iron Biby.

Source: ministère des Sports et des Loisirs

Ajouter un Commentaire


Code de sécurité
Rafraîchir