Aujourd'hui,
URGENT
Burkina: en 2018, les actions de soutien aux personnes vulnérables s’élèvent à 81 milliards FCFA (AIB)
Football: les Étalons font match nul 0-0 face au Botswana et perdent la première place du groupe I au profit de la Mauritanie
Burkina: l’arrimage du fichier électoral à la base de données de l’Oni inquiète toujours l’opposition politique
Burkina: pose de la première pierre du futur mémorial en hommage au président Thomas Sankara tué il y a 31 ans
Congo-Brazzaville: le gouvernement interdit la vente de bière en promotion
France: 11 morts après les pluies violentes qui se sont abattues sur l’Aude dans la nuit de dimanche 14 à lundi 15 octobre
Nigéria: libération de plus de 800 enfants soldats dans le nord-est du pays
Vatican: l'archevêque salvadorien assassiné Oscar Romero et le pape Paul VI canonisés (RFI)
Francophonie: le français, 5e langue parlée dans le monde avec 300 millions de locuteurs (RFI)
Turquie: le pasteur américain Andrew Brunson a été libéré

SPORT

Deux fois vainqueur de «La Ouagalaise», Samatou Tindé ne participera plus à cette compétition qui vise à encourager les femmes à la pratique du sport. C’est du moins ce qui est ressorti de la conférence de presse animée par le comité d’organisation le 26 avril 2018 au stade Issoufou Joseph Conombo de Ouagadougou.


«La Ouagalaise» est une manifestation sportive initiée par l’Association avancer avec elles (2AE). La manifestation consiste à donner une coloration sportive à la fête du 8 mars (journée internationale de la femme) à travers une course-compétition sur 8 km et une marche-détente sur 4 km. La course-compétition est sanctionnée par des récompenses dont des vélos et une moto comme médaille d’or. Cette année, le comité n’entend pas autoriser la participation de Samatou Tindé, vainqueur des éditions 2016 et 2017. «Notre objectif est d’encourager les femmes et surtout les jeunes filles à pratiquer le sport pour leur bien-être. Il faut donc permettre à celles-ci de goûter aux délices de la victoire. C’est pour cela que nous demandons respectueusement à Samatou Tindé d’être désormais une pionnière et conseillère à nos côtés», argumente Salimata Doussa, présidente de 2AE.

Prévue pour le 1er mai prochain, la Ouagalaise 2018 a pour thème : «La planification familiale comme moyen de concilier maternité et travail.» Occasion pour les organisateurs donc de magnifier le travail de la femme et d’inviter l’autre moitié du ciel à plus d’assiduité au travail, à plus de combativité pour son épanouissement. Cette année, il est prévu des expositions dans la cour du stade Joseph Conombo. Après la course et la marche, les participants pourront donc mieux s’informer sur les problèmes de santé qui les concernent. Le point de départ de la course comme la marche se situe à l’entrée principale du stade. Selon le comité d’organisation, tout est prêt ainsi que la sécurité et ils n’attendent que les inscriptions des participants.

Ajouter un Commentaire


Code de sécurité
Rafraîchir

Des mots pour le dire...

Sondage

Pour enrayer la montée du terrorisme au Burkina, la France se dit disposée à lui apporter le même soutien militaire qu’au Mali. Selon cette aide est:

OFFRE CANAL+

Rejoins-nous sur Facebook

ACTUELLEMENT DANS VOS KIOSQUES

NEWSLETTER

Abonnez vous à notre bulletin d'informations pour être quotidiennement informé