Aujourd'hui,
URGENT
Burkina: le flambeau du 11-décembre a été transmis à Tenkodogo, ville hôte de la célébration de l'indépendance en 2019
Centrafrique: arrestation en France de Patrice-Edouard Ngaïssona, ex-chef anti-balaka en RCA
11-décembre:  «Rien et absolument rien ne doit remettre en cause notre vouloir vivre-ensemble» (Roch Kaboré)
Migration: le pacte de l’ONU sur les migrations adopté à Marrakech
11-Décembre: "L'occasion de rendre hommage à notre peuple travailleur et de saluer la mémoire des bâtisseurs de notre nation." (Roch Kaboré)
Royaume-Uni: Theresa May annonce au Parlement le report du vote sur l'accord de Brexit
RDC: Joseph Kabila n'exclut pas de se représenter en 2023 (RFI)
Burkina: l'abbé Théophile Naré nommé nouvel évêque du diocèse de Kaya par le Pape François ce 7 décembre 2018 (Officiel) 
Tchad: huit ans de prison pour l’ex-chef rebelle tchadien Baba Laddé
France: les hausses de taxe sur les carburants «annulées pour l'année 2019»

Les membres du CNO du Tour du Faso

SPORT

La 31è édition du Tour du Faso se tiendra du 26 octobre au 4 novembre 2018. A quelques mois de cet évènement qui captive le monde de «la petite reine», le ministre des Sports et des Loisirs, Daouda Azoupiou a procédé ce vendredi 13 juillet 2018, à l’installation du comité national d’organisation.


Pour Daouda Azoupiou, les objectifs de ce 31è Tour du Faso sont clairs : faire passer le Tour du Faso de 2.0 à 2.1 afin que ce Tour puisse apporter sa part de contribution à l’économie nationale. Et pour y arriver, le ministre des Sports et des Loisirs après avoir installé le CNO, a donné des orientations aux membres du comité. «Nous devons changer de fusil d’épaule dans les comportements et les manières de faires dans l’organisation du Tour du Faso. Il n’est plus question que le Tour du Faso puisse continuer d’évoluer sur le plan social et que nous trainions des ardoises à sa fin», a laissé entendre le ministre des Sports.

Travailler dans la transparence, faire appel à des compétences et limité le nombre des membres des commissions selon les besoins, travailler à une prestation de qualité des prestataires de service, améliorer le traitement des participants etc., telles sont entre autres, les consignes données par le ministre Azoupiou à l’équipe organisatrice du Tour du Faso. Comme accompagnement, le ministre a promis que l’enveloppe du gouvernement sera revue à la hausse et que les différents sponsors ont été approchés pour une éventuelle augmentation de leur contribution.

Pour sa part, Yasnemanegré Sawadogo, président du CNO dit mesurer la portée de la tâche. «Nous mettrons tout en œuvre pour réussir cette mission qui nous a été confiée. Nous n’avons pas attendu notre installation pour commencer le travail. Le secrétariat permanent du Tour du Faso a déjà mené des actions. Il s’agira pour nous donc de les peaufiner», a promis M. Sawadogo. 
 

Ajouter un Commentaire


Code de sécurité
Rafraîchir