Aujourd'hui,
URGENT
MPP: «L’effervescence des grèves freine sérieusement la mise en œuvre effective du programme présidentiel»
Burkina: la Fédération internationale des Journalistes appelle au retrait de la réforme du Code pénal
Burkina: des médecins expriment leur ras-le-bol avec un ‘’carton jaune’’ au ministère de la santé (AIB)
RDC: l'Eglise appelle Tshisekedi à rompre avec les méthodes du régime précédent
France: Lamine Diack, l'ex-patron de l'athlétisme mondial, bientôt jugé pour «corruption active et passive» et « abus de confiance »
Barsalogho: 15 personnes tuées dans la soirée du samedi 22 juin 2019 par des hommes armés non identifiés (ministère de la Défense). 
USA: une condamnation à mort annulée après 6 procès pour «biais racial» (RFI)
Burkina: le Code pénal révisé adopté malgré l’opposition des médias et des organisations de droits humains   
Burkina: 110 508 candidats à la conquête du BAC premier diplôme universitaire
Turquie: les militaires «meneurs» du putsch raté condamnés à la prison à vie

SPORT

«Partout où les grands hommes et certaines nations ont échoués, le sport a été un facteur déterminant de la cohésion entre les fils et filles d’une même nation.» C’est convaincu de cette assertion que Daouda Simboro, député de la Province de la Kossi à l’Assemblée nationale du Burkina, a depuis deux ans, initié un tournoi de football dénommé «Super coupe Kossen intercommune». L’édition 2018 de ce tournoi a été remportée par l’équipe communale de Djibasso le samedi 11 août 2018 au stade municipal Jean Lesou de Nouna.

Débuté le 23 juillet dernier, la 2e édition du tournoi Kossen intercommune a connu son apothéose le 11 août 2018. Au total, ce sont 10 communes de la Province qui se sont affrontées. 12 équipes au départ pour s’arracher dame coupe, ce sont deux jeunesses de la Kossi qui auront gagné à l’arrivée, vu la joie des uns et des autres aux termes de l’époustouflante finale qui a opposé la commune de Djibasso à celle de Dokuy. Durant la phase des éliminatoires, ce sont au total 12 matchs qui ont été joués pour 25 buts marqués soit 2 buts par match.

L’objectif de ce tournoi étant de rassembler les fils et filles de la province afin de fraterniser, les populations de Nouna et des communes voisines n’ont pas marchandé leur présence à la finale de ce samedi. Hommes, femmes, vieux et enfants ont pris d’assaut le stade municipal de la ville dès l’annonce de l’évènement. Et pour l’honorable Daouda Simboro, il n’en fallait pas mieux. «A travers cette compétition, je voudrais inviter les populations à rentrer dans une cohésion, dans une communion d’esprit, afin que la fraternité et l’unité des fils et filles de la Kossi triomphent. Et c’est pour cela que j’apprécie à sa juste valeur leur présence nombreuse ce soir», a laissé entendre l’honorable Simboro.

Populations et Invités n’ont pas marchandé leur présence

3-0, c’est le score qui a sanctionné cette finale en faveur de l’équipe de Djibasso. Trois Buts qui ont été marqués par Yacouba Sanon (16è mn), Aimé Ronaldo Boni (43è mn) et Drissa Kinda (54è mn). Pour l’ensemble des acteurs, l’essentiel était de fraterniser et de s’unir pour briser les barrières. Parrain de l’évènement, Monseigneur Joseph Sama, Evèque du diocèse de Nouna s’est dit très satisfait et fier de l’initiative parce que pour lui, le sport devrait permettre à la jeunesse de la Province de la Kossi, de retrouver tout son dynamisme. «J’ai été édifié par l’engouement des populations lors de ce tournoi. Nous allons à travers cette occasion, poser les bases de la constitution d’une équipe provinciale», foi de l’Evêque.

Mais en attendant ce vœu de l’Evêque, les signes d’un avenir radieux pour ces jeunes talents sont évidents. Le président de l’Union sportive de Ouagadougou (USO) présent à la cérémonie, promet déjà d’aller puiser dans ce réservoir de la Kossi pour étoffer son club. En marge de cette finale, plusieurs activités sociales ont meublé cette journée qui a vu la présence d’une forte délégation de députés venue soutenir leur collègue de l’hémicycle. Il s’est agi notamment de la visite et la remise de dons aux malades et femmes balayeuses du Centre médical avec antenne chirurgicale (CMA) de Nouna ; la remise de don à la police nationale et à la brigade de gendarmerie nationale de Nouna.  Aussi, les huit meilleurs élèves de la Province, admis au BEPC et au BAC 2018 ont reçu chacun une enveloppe, des ordinateurs et des fournitures scolaires. Rendez-vous est pris en 2019 pour la 3è édition.

Ajouter un Commentaire


Code de sécurité
Rafraîchir

Sondage

Le maire de Ouagadougou a signé un arrêté réglementant la circulation et le stationnement des véhicules poids lourds. La circulation de ces véhicules n’est désormais autorisée qu’entre 22 heures et 5 heures du matin sur un certain nombre d’axes routiers.

OFFRE CANAL+

Rejoins-nous sur Facebook

ACTUELLEMENT DANS VOS KIOSQUES

NEWSLETTER

Abonnez vous à notre bulletin d'informations pour être quotidiennement informé