Aujourd'hui,
URGENT
Arabie Saoudite: Selon la CIA, Mohammed ben Salman a ordonné l'assassinat du journaliste Khashoggi
Burkina: la Coalition contre la vie chère organise le 29 novembre une journée de protestation contre la récente hausse du prix du carburant
Madagascar: le second tour de la présidentielle opposera Andry Rajoelina et Marc Ravalomanana, tous deux anciens présidents
Centrafrique: l’ex-chef anti-balaka Alfred Yecatom Rhombot extradé vers la CPI
Israël: le ministre de la Défense démissionne après le cessez-le-feu à Gaza
Brexit: Theresa May annonce que son gouvernement a validé le projet d'accord avec l'Union européenne 
Burkina: l'utilisation de contraception moderne a empêché 397 000 grossesses non désirées et 142 000 avortements (rapport)
Burkina: le bureau actuel du syndicat national de la GSP interdit d'activités, 10 agents révoqués (Conseil des ministres)
Sénégal: Macky Sall laisse entrevoir l'amnistie pour Khalifa Sall et Karim Wade (RFI)
Burkina: le Mouloud célébré dans la nuit du lundi 19 au mardi 20 novembre 2018

SPORT

Les Étalons du Burkina ont battu les Zèbres du Botswana (3-0) ce samedi 13 octobre 2018 dans le cadre des éliminatoires de la Coupe d’Afrique des nations Cameroun 2019.


Les Étalons du Burkina avaient besoin de se replacer après leur mauvaise prestation en Mauritanie le 8 septembre dernier. Les hommes de l’entraineur Paulo Duarte avaient gros sur le cœur et ont tout mis en œuvre pour rétablir leur droit de leadership dans ce groupe I. Charles Kaboré (capitaine) et ses coéquipiers ont entamé la rencontre tambours battant. Dès la 4è mn, sur une belle rentrée de touche de Bertrand Traoré, Jonathan Pitroïpa inscrit le premier but sur une frappe sèche du pied droit.

Passés les 15 premières minutes de jeu, les Etalons lèvent le pied et à la 32è mn de jeu, Hervé Kouakou Koffi sauve les nôtres en sortant une balle fuyante du joueur Botswanais, Kabelo Seakanyeng. Dès la 38è mn, les Etalons essaient à nouveau de scorer grâce à Bakary Koné mais la barre transversale fera objet de dernier rempart. Le score en restera là jusqu’à la pause. Dès la reprise, les poulains de Duarte reprennent les choses en mains. A la 48è mn, les Etalons obtiennent un coup franc. Bertrand Traoré décompose avec Banou Diawara qui place la balle au fond des filets du gardien des buts botswanais, Kabelo Dambe.

A 2-0, les Etalons étaient ainsi à égalité parfaite avec la Mauritanie et l’Angola (6 points+2). Mais comme de bons Etalons qui ne cessent de galoper que lorsqu’ils arrivent à destination, nos pachydermes soignent davantage leur conteur but grâce à Abdou Razack Traoré. Suite à une faute sur Bertrand Traoré à l’entrée de la surface de réparation à la 61è mn de jeu, Razack Traoré ne se fait pas prier pour inscrire le 3è but des Etalons, ce qui leur permet désormais d’occuper la première place de ce groupe I avec 3 points+3.

Il n’en fallait pas plus pour satisfaire le ministre des Sports et des Loisirs, Daouda Azoupiou qui n’avait que le mot «bravo aux Etalons et aux supporters» sur ses lèvres. Mais pour le président de la Fédération burkinabè de football (FBF), Sita Sangaré, ce n’est qu’une première manche et le reste c’est le match de mardi prochain. «Les jeunes avaient dit dès la fin du match de Nouakchott, qu’ils avaient à cœur de se racheter et j’espère qu’ils sont sur le bon chemin. Il faudra réussir à concrétiser le match retour à Francistown et leur dira bravo», a laissé entendre Sita Sangaré à la fin de la rencontre.

Pour l’entraineur Paulo Duarte, en dehors du milieu de terrain qui n’a pas tourné à rond comme il se devait, les Etalons ont fait l’essentiel. «Lorsque tous les joueurs sont disponibles pour jouer, on se rend compte que le Burkina a une équipe forte», a laissé entendre le coach des Etalons. Paulo Duarte qui a fait sorti Jonathan Pitroïpa et Charles Kaboré à la 65è mn et Bertrand Traoré (80è mn), espère récupérer physiquement tous ses joueurs titulaires afin de prendre trois points à Francistown le mardi prochain.   

Ajouter un Commentaire


Code de sécurité
Rafraîchir