Aujourd'hui,
URGENT
Arabie Saoudite: Selon la CIA, Mohammed ben Salman a ordonné l'assassinat du journaliste Khashoggi
Burkina: la Coalition contre la vie chère organise le 29 novembre une journée de protestation contre la récente hausse du prix du carburant
Madagascar: le second tour de la présidentielle opposera Andry Rajoelina et Marc Ravalomanana, tous deux anciens présidents
Centrafrique: l’ex-chef anti-balaka Alfred Yecatom Rhombot extradé vers la CPI
Israël: le ministre de la Défense démissionne après le cessez-le-feu à Gaza
Brexit: Theresa May annonce que son gouvernement a validé le projet d'accord avec l'Union européenne 
Burkina: l'utilisation de contraception moderne a empêché 397 000 grossesses non désirées et 142 000 avortements (rapport)
Burkina: le bureau actuel du syndicat national de la GSP interdit d'activités, 10 agents révoqués (Conseil des ministres)
Sénégal: Macky Sall laisse entrevoir l'amnistie pour Khalifa Sall et Karim Wade (RFI)
Burkina: le Mouloud célébré dans la nuit du lundi 19 au mardi 20 novembre 2018

SPORT

Le coureur burkinabè Mathias Sorgho a remporté ce dimanche 4 novembre 2018, la 31e édition du tour cycliste international du Faso, malgré la victoire d’étape du Belge De Boes Timmy, courue entre Zorgho et Ouagadougou (127,200 km avec circuit).

Selon l'Agence d'information du Burkina (AIB), Mathias Sorgho a bouclé les 1171,300 km de distance totale de la compétition en 28h22mn42sec soit une moyenne de 41,266km/h. Il a creusé un écart de 13 secondes d’avec son poursuivant immédiat, le Néerlandais Handgraaf Sjors.

Mais c’est le Belge De Boes Timmy qui a assuré le spectacle à l’arrivée de la 10e et dernière étape du tour, à l’arrivée de Ouagadougou, après les 6 tours de piste. Le Belge a été conquérant dans le sprint final devant l’Allemand Hermann Keller, le maillot vert de l’épreuve.

Pourtant après le premier sprint intermédiaire de Nagreongo remporté par l’Ivoirien Karamoko Bamba, Dan Craven de la Belgique s’était fait remarquer à Ouagadougou, lorsqu’il sorti solitairement vainqueur des deux derniers points chauds du critérium. Le coureur belge lessivé à deux tours de l’arrivé, a été rejoint par le peloton, plaçant les sprinters aux avant-postes. Et c’est son compatriote De Boes qui a déposé tout le monde à l’arrière avant de lever les bras pour célébrer sa 3evictoire d’étape individuelle.

Au classement général par équipe, c’est la Team Flanders de la Belgique qui s’est hissée en tête devant le Burkina Faso avec 6 secondes d’écart. Seydou Bamogo du Burkina Faso a réussi à conserver son maillot rose des points chauds devant son compatriote Paul Daumont. Avec cette victoire de Mathias Sorgho, le Burkina Faso a remporté à 15 reprises en 31 éditions, le Tour international du Faso.

Agence d'information du Burkina

Ajouter un Commentaire


Code de sécurité
Rafraîchir