Aujourd'hui,
URGENT
Burkina: 65 partis politiques soutiennent la candidature du président Roch Kaboré, selon le MPP, parti au pouvoir. 
Elections 2020: la date limite de dépôt le 22 septembre pour les législatives et le 2 octobre pour la présidentielle au Burkina.
Burkina: Ouaga enregistre 541 266 candidatures, soit 41,95% du nombre total pour les concours directs de la Fonction publique/2020.
Burkina: 1 290 142 candidatures enregistrées pour 4 721 postes à pourvoir pour les concours directs de la Fonction publique /2020.
Présidentielle/2020: des jeunes collectent 8 millions de Fcfa pour payer la caution du candidat Roch Marc Christian Kaboré.  
Burkina: l’ancien premier ministre Yacouba Isaac Zida sera investi comme candidat à la présidentielle le 25 septembre.
Burkina: le dialogue avec les groupes armés, une «nécessité humanitaire», selon le CICR.
Justice: le juge des référés ordonne l’interdiction immédiate de l’utilisation de l’identité et du logo du CDP par Mahamadi Kouanda. 
Elections 2020: 1 122 554 nouvelles personnes enrôlées pour un total de 6 492 026 électeurs au Burkina Faso. 
Burkina: 101 civils tués en juillet 2020, dont 39 dans la région du Sahel, 22 à l’Est, 19 au Nord, selon l'ONG Crisis Group. 

SPORT

L’ASFB et le RCB, deux clubs mythiques de football à Bobo-Dioulasso, ont été sommés de quitter leur terrain d’entrainement. La situation a entrainé la colère des supporters qui ont battu le pavé le samedi 17 novembre 2018 pour exprimer leur refus catégorique à cette injonction du gouvernement et du maire de la ville.

Le jour est bien est bien choisi pour cette marche qui est intervenue à la veille du match Burkina-Angola dans le cadre des éliminatoires de la CAN 2019. Comme pour dire aux euphoriques du football et à l’ensemble des burkinabè réunis derrière leur Onze national, les Etalons, que le football local est victime d’une tentative de destruction. De surcroit de la part des autorités elles-mêmes.

Ainsi, c’est une grande foule de supporters, et même ceux des autres clubs de la ville, qui s’est mobilisée derrière les dirigeants de l’Association sportive des fonctionnaires de Bobo du Racing club de Bobo pour dénoncer ce qu’ils considèrent comme arbitraire. 

Partie de la place Tiéfo Armoro à 9h, la procession a été accueillie devant le gouvernorat de la région des Hauts Bassins par le secrétaire général de la province du Houet, Ibrahim Ouédraogo. Ce dernier a reçu la lettre de protestation pour la remettre à qui de droit.

A l’origine de la colère, une décision gouvernementale de vouloir délocaliser les deux clubs de leurs terrains d’entrainement afin d’aménager l’espace pour l’hippisme exclusivement. Le maire ne tardera pas non plus à leur adresser une note à cet effet.

Il s’agit en fait d’une espace situé au quartier Diarradougou (secteur 2). Séparés par un mur mitoyen, les terrains de l’ASFB et du RCB sont également exploités par des cavaliers pour leur sport. Malgré leur cohabitation régulièrement émaillée de heurts, les footballeurs ne s’attendaient pas à être délogés au profit des pratiquants du sport équestre. Surtout qu’ils y étaient installés depuis plusieurs décennies.

 

 

Ajouter un Commentaire


Code de sécurité
Rafraîchir