Aujourd'hui,
URGENT
Mauritanie: le président du Faso, Roch Marc Christian Kaboré, prend part ce mardi 30 juin 2020 à à un sommet G5 Sahel-France. 
Tchad: le président Idriss Deby élevé au rang de Maréchal par les députés. 
Burkina: le gouvernement commande 2 700 tonnes de riz pour faire face à la crise humanitaire.
Santé: la République démocratique du Congo déclare la fin d'Ebola à l'est du pays. 
Burkina: le musicien Smarty devient le tout premier Ambassadeur de bonne volonté́ de l’Unicef au Burkina. 
Burkina: le gouvernement et ses partenaires vont injecter 5,2 milliards FCFA dans 12 projets afin de promouvoir l’agriculture contractuelle
Fichier électoral  : le top départ pour l'enrôlement du Centre donné, les équipes d'enrôlement vont officier sur la région du 23 juin au 9 juillet 2020
Burkina: lancement ce 23 juin 2020 des examens franco-arabes du CEP et BEPC. 12 500 candidats concernés par les deux examens.
Covid-19: le grand pèlerinage à la Mecque (Arabie saoudite) aura lieu, mais avec un nombre "très limité" de fidèles. 
Covid-19: le porte-parole du gouvernement, Remi Dandjinou annonce la réouverture prochaine des frontières terrestres et aériennes du Burkina

SPORT

L’ASFB et le RCB, deux clubs mythiques de football à Bobo-Dioulasso, ont été sommés de quitter leur terrain d’entrainement. La situation a entrainé la colère des supporters qui ont battu le pavé le samedi 17 novembre 2018 pour exprimer leur refus catégorique à cette injonction du gouvernement et du maire de la ville.

Le jour est bien est bien choisi pour cette marche qui est intervenue à la veille du match Burkina-Angola dans le cadre des éliminatoires de la CAN 2019. Comme pour dire aux euphoriques du football et à l’ensemble des burkinabè réunis derrière leur Onze national, les Etalons, que le football local est victime d’une tentative de destruction. De surcroit de la part des autorités elles-mêmes.

Ainsi, c’est une grande foule de supporters, et même ceux des autres clubs de la ville, qui s’est mobilisée derrière les dirigeants de l’Association sportive des fonctionnaires de Bobo du Racing club de Bobo pour dénoncer ce qu’ils considèrent comme arbitraire. 

Partie de la place Tiéfo Armoro à 9h, la procession a été accueillie devant le gouvernorat de la région des Hauts Bassins par le secrétaire général de la province du Houet, Ibrahim Ouédraogo. Ce dernier a reçu la lettre de protestation pour la remettre à qui de droit.

A l’origine de la colère, une décision gouvernementale de vouloir délocaliser les deux clubs de leurs terrains d’entrainement afin d’aménager l’espace pour l’hippisme exclusivement. Le maire ne tardera pas non plus à leur adresser une note à cet effet.

Il s’agit en fait d’une espace situé au quartier Diarradougou (secteur 2). Séparés par un mur mitoyen, les terrains de l’ASFB et du RCB sont également exploités par des cavaliers pour leur sport. Malgré leur cohabitation régulièrement émaillée de heurts, les footballeurs ne s’attendaient pas à être délogés au profit des pratiquants du sport équestre. Surtout qu’ils y étaient installés depuis plusieurs décennies.

 

 

Ajouter un Commentaire


Code de sécurité
Rafraîchir