Aujourd'hui,
URGENT
Burkina: le gouverneur de l’Est met en garde les individus qui veulent «entraver la liberté d'action des troupes» de l'opération Otapuanu
Brésil: l'ancien président brésilien Michel Temer arrêté dans une enquête anticorruption
Nouvelle-Zélande: le pays interdit la vente de fusils d'assaut et semi-automatiques en réponse à l'attaque de Christchurch qui a fait 50 morts
Mozambique: 15 000 personnes encore menacées après le passage du cyclone Idai
Centrafrique: un accord trouvé entre le pouvoir et les groupes armés
Burkina: des membres du Conseil de sécurité des Nations unies annoncés à Ouagadougou le 24 mars prochain
Cyclisme: Paul Daumont et Awa Bamogo en bronze aux championnats d’Afrique de cyclisme (AIB)
Burkina: les deux enseignants enlevés le 11 mars dernier sur l'axe Djibo-Kongoussi ont été assassinés ce lundi 18 mars
France: le pape François refuse la démission du cardinal Barbarin, archevêque de Lyon, accusé de non dénonciation d'actes pédophiles
Kazakhstan: le président Noursoultan Nazarbaïev annonce sa démission après près de 30 ans de pouvoir

Le Malgache Ahmad Ahmad (photo: cafonline.com)

SPORT

Le Maroc n’est pas candidat pour remplacer le Cameroun dans l’organisation de la Coupe d’Afrique des Nations (CAN) qui doit se jouer en 2019, fait savoir son ministre en charge des sports. 

«Le Maroc n’avait pas l’intention de présenter sa candidature pour accueillir la Coupe d’Afrique des nations 2019 et ne le fera pas», a déclaré mercredi 12 décembre le ministre de la Jeunesse et des Sports marocain, Rachid Talbi El Alami, à l’Agence France-Presse.

Il réagissait ainsi aux rumeurs qui inséraient son pays parmi les prétendants pour organiser la CAN 2019, après le retrait de la compétition de football au Cameroun.

Si le Maroc n’organise pas cette CAN, qui le fera? La Confédération africaine de football (CAF) dit avoir reçu «deux ou trois lettres d’intention», dont «l’Afrique du Sud», seul pays du continent à avoir organisé une Coupe du monde (à 32 équipes) en 2010, a précise le président de la CAF, le Malgache Ahmad Ahmad.

L’Egypte, avait dans un premier temps refusé d’accueillir la compétition en 2019 pour ne pas entrer en concurrence avec le Maroc. Après la mise au point du royaume chérifien, elle se dit désormais «prête» à organiser l’édition 2019. «L’Egypte est capable d’organiser la compétition et on sera fiers de le faire. Le peuple égyptien est toujours prêt pour des choses pareilles, on a des structures au plus haut niveau, et on a déjà organisé des compétitions», a déclaré mercredi le ministre égyptien des Sports, Ashraf Sobhi, à la chaîne locale ON Sport.  

Après la clôture de l’appel à candidatures le 14 décembre, «tout sera finalisé le 25 décembre pour faire sortir une short list de candidats avec leur évaluation et des notations claires», détaille Ahmad Ahmad.

Le nom du pays hôte devrait être révélé le 9 janvier à l’issue d’une réunion à Dakar.

Le 30 novembre, la CAF a retiré l'organisation de la CAN 2019 au Cameroun, expliquant la décision par les retards dans les travaux d'infrastructures et d'une situation fragile sur le plan sécuritaire. 

Ajouter un Commentaire


Code de sécurité
Rafraîchir

FESPACO 2019

Sondage

Roch Kaboré a nommé un nouveau Premier ministre à un moment où le dialogue social, la relance économique et les défis sécuritaires s'imposent comme challenges. Christophe Dabiré sera-t-il l’homme de la situation?

OFFRE CANAL+

Rejoins-nous sur Facebook

ACTUELLEMENT DANS VOS KIOSQUES

NEWSLETTER

Abonnez vous à notre bulletin d'informations pour être quotidiennement informé