Aujourd'hui,
URGENT
Brexit: les députés britanniques rejettent massivement l'accord de Brexit par 432 voix contre
Justice: la CPI acquitte Laurent Gbagbo et de Charles Blé Goudé et exige leur libération immédiate
Ouagadougou: un mort dans une explosion dans une villa contenant des substances explosives au quartier Silmiyiri (arrondissement 9)
Football: Salitas FC a été battu (1-0) par Al Nasr de Benghazi au match aller du tour de cadrage de la Coupe de la Confédération
Mali: le Comité International de la Croix-Rouge dresse un bilan préoccupant de la situation humanitaire
Criminalité faunique: deux présumés trafiquants burkinabè interpellés avec des peaux de cinq félins par le ministère de l'environnement
Burkina: l'Etat d'urgence prorogé pour une durée de 6 mois par l'Assemblée nationale
Burkina: le Colonel-Major Moïse Mimingou est nommé Chef d’Etat-Major Général des Armées
Burkina: le Colonel-Major Moïse Mimingou du Groupement Central des Armées est nommé Général de Brigade
Burkina: Amnesty International invite les autorités à ouvrir "urgemment" une enquête "indépendante et impartiale" sur le drame de Yirgou

Le Malgache Ahmad Ahmad (photo: cafonline.com)

SPORT

Le Maroc n’est pas candidat pour remplacer le Cameroun dans l’organisation de la Coupe d’Afrique des Nations (CAN) qui doit se jouer en 2019, fait savoir son ministre en charge des sports. 

«Le Maroc n’avait pas l’intention de présenter sa candidature pour accueillir la Coupe d’Afrique des nations 2019 et ne le fera pas», a déclaré mercredi 12 décembre le ministre de la Jeunesse et des Sports marocain, Rachid Talbi El Alami, à l’Agence France-Presse.

Il réagissait ainsi aux rumeurs qui inséraient son pays parmi les prétendants pour organiser la CAN 2019, après le retrait de la compétition de football au Cameroun.

Si le Maroc n’organise pas cette CAN, qui le fera? La Confédération africaine de football (CAF) dit avoir reçu «deux ou trois lettres d’intention», dont «l’Afrique du Sud», seul pays du continent à avoir organisé une Coupe du monde (à 32 équipes) en 2010, a précise le président de la CAF, le Malgache Ahmad Ahmad.

L’Egypte, avait dans un premier temps refusé d’accueillir la compétition en 2019 pour ne pas entrer en concurrence avec le Maroc. Après la mise au point du royaume chérifien, elle se dit désormais «prête» à organiser l’édition 2019. «L’Egypte est capable d’organiser la compétition et on sera fiers de le faire. Le peuple égyptien est toujours prêt pour des choses pareilles, on a des structures au plus haut niveau, et on a déjà organisé des compétitions», a déclaré mercredi le ministre égyptien des Sports, Ashraf Sobhi, à la chaîne locale ON Sport.  

Après la clôture de l’appel à candidatures le 14 décembre, «tout sera finalisé le 25 décembre pour faire sortir une short list de candidats avec leur évaluation et des notations claires», détaille Ahmad Ahmad.

Le nom du pays hôte devrait être révélé le 9 janvier à l’issue d’une réunion à Dakar.

Le 30 novembre, la CAF a retiré l'organisation de la CAN 2019 au Cameroun, expliquant la décision par les retards dans les travaux d'infrastructures et d'une situation fragile sur le plan sécuritaire. 

Ajouter un Commentaire


Code de sécurité
Rafraîchir