Aujourd'hui,
URGENT
Burkina: le gouverneur de l’Est met en garde les individus qui veulent «entraver la liberté d'action des troupes» de l'opération Otapuanu
Brésil: l'ancien président brésilien Michel Temer arrêté dans une enquête anticorruption
Nouvelle-Zélande: le pays interdit la vente de fusils d'assaut et semi-automatiques en réponse à l'attaque de Christchurch qui a fait 50 morts
Mozambique: 15 000 personnes encore menacées après le passage du cyclone Idai
Centrafrique: un accord trouvé entre le pouvoir et les groupes armés
Burkina: des membres du Conseil de sécurité des Nations unies annoncés à Ouagadougou le 24 mars prochain
Cyclisme: Paul Daumont et Awa Bamogo en bronze aux championnats d’Afrique de cyclisme (AIB)
Burkina: les deux enseignants enlevés le 11 mars dernier sur l'axe Djibo-Kongoussi ont été assassinés ce lundi 18 mars
France: le pape François refuse la démission du cardinal Barbarin, archevêque de Lyon, accusé de non dénonciation d'actes pédophiles
Kazakhstan: le président Noursoultan Nazarbaïev annonce sa démission après près de 30 ans de pouvoir

SPORT

Salimata et Tasséré football club (SALITAS FC) du Burkina Faso s’est qualifié ce samedi 22 décembre 2018 au stade du 4 août de Ouagadougou malgré son match nul (0-0) face au club égyptien d’El Masry, en match retour des 16e de finale de la Coupe de la Confédération CAF selon cette dépêche de l'AIB.

«Nous avons débuté quelque chose qu’il fallait terminer », s’est réjoui le coach de Salitas FC Ladji Coulibaly, après la qualification de son équipe samedi à Ouaga. En effet au match aller à Port Saïd (Egypte) les hommes du colonel Yac ont livré un match XXL avec une victoire de 2 buts à 0. Pourtant les Egyptiens ont entamé la rencontre tambour battant en allant chercher haut, les Burkinabè bien en place. Beaucoup d’agressivité de la part des deux équipes jusqu’à ce que le défenseur central d’El Masry, le Burkinabè Mohamed Koffi, laisse filer un ballon, mal négocié par le buteur de Salitas Ilasse Sawadogo (24e).

La seconde période est émaillée de tension après la faute d’Islam Attia sur le capitaine de Salitas Youssouf Barro qui fêtait ses 19 ans. Les deux joueurs écopent d’un avertissement et le jeu se stabilise. Le nonchalant milieu défensif de l’équipe burkinabè Elisée To qui n’a pas du tout brillé dans l’ensemble de la rencontre, avait la balle de but lorsqu’il reçut le caviar de Barro à un quart d’heure de la fin du match.

Mission accomplie pour les académiciens de Salitas qui passent les 16e de finales, où souvent les équipes burkinabè calent en campagne africaine. Les poulains de Ladji Coulibaly qui se hissent au tour de cadrage, devront donc attendre le 28 décembre prochain pour connaitre leur adversaire. Après cette étape, l’objectif du club qui est de jouer les matchs de poule de cette compétition sera atteint.

Agence d'Information du Burkina

Ajouter un Commentaire


Code de sécurité
Rafraîchir

FESPACO 2019

Sondage

Roch Kaboré a nommé un nouveau Premier ministre à un moment où le dialogue social, la relance économique et les défis sécuritaires s'imposent comme challenges. Christophe Dabiré sera-t-il l’homme de la situation?

OFFRE CANAL+

Rejoins-nous sur Facebook

ACTUELLEMENT DANS VOS KIOSQUES

NEWSLETTER

Abonnez vous à notre bulletin d'informations pour être quotidiennement informé