Aujourd'hui,
URGENT
Brexit: les députés britanniques rejettent massivement l'accord de Brexit par 432 voix contre
Justice: la CPI acquitte Laurent Gbagbo et de Charles Blé Goudé et exige leur libération immédiate
Ouagadougou: un mort dans une explosion dans une villa contenant des substances explosives au quartier Silmiyiri (arrondissement 9)
Football: Salitas FC a été battu (1-0) par Al Nasr de Benghazi au match aller du tour de cadrage de la Coupe de la Confédération
Mali: le Comité International de la Croix-Rouge dresse un bilan préoccupant de la situation humanitaire
Criminalité faunique: deux présumés trafiquants burkinabè interpellés avec des peaux de cinq félins par le ministère de l'environnement
Burkina: l'Etat d'urgence prorogé pour une durée de 6 mois par l'Assemblée nationale
Burkina: le Colonel-Major Moïse Mimingou est nommé Chef d’Etat-Major Général des Armées
Burkina: le Colonel-Major Moïse Mimingou du Groupement Central des Armées est nommé Général de Brigade
Burkina: Amnesty International invite les autorités à ouvrir "urgemment" une enquête "indépendante et impartiale" sur le drame de Yirgou

SPORT

Salimata et Tasséré football club (SALITAS FC) du Burkina Faso s’est qualifié ce samedi 22 décembre 2018 au stade du 4 août de Ouagadougou malgré son match nul (0-0) face au club égyptien d’El Masry, en match retour des 16e de finale de la Coupe de la Confédération CAF selon cette dépêche de l'AIB.

«Nous avons débuté quelque chose qu’il fallait terminer », s’est réjoui le coach de Salitas FC Ladji Coulibaly, après la qualification de son équipe samedi à Ouaga. En effet au match aller à Port Saïd (Egypte) les hommes du colonel Yac ont livré un match XXL avec une victoire de 2 buts à 0. Pourtant les Egyptiens ont entamé la rencontre tambour battant en allant chercher haut, les Burkinabè bien en place. Beaucoup d’agressivité de la part des deux équipes jusqu’à ce que le défenseur central d’El Masry, le Burkinabè Mohamed Koffi, laisse filer un ballon, mal négocié par le buteur de Salitas Ilasse Sawadogo (24e).

La seconde période est émaillée de tension après la faute d’Islam Attia sur le capitaine de Salitas Youssouf Barro qui fêtait ses 19 ans. Les deux joueurs écopent d’un avertissement et le jeu se stabilise. Le nonchalant milieu défensif de l’équipe burkinabè Elisée To qui n’a pas du tout brillé dans l’ensemble de la rencontre, avait la balle de but lorsqu’il reçut le caviar de Barro à un quart d’heure de la fin du match.

Mission accomplie pour les académiciens de Salitas qui passent les 16e de finales, où souvent les équipes burkinabè calent en campagne africaine. Les poulains de Ladji Coulibaly qui se hissent au tour de cadrage, devront donc attendre le 28 décembre prochain pour connaitre leur adversaire. Après cette étape, l’objectif du club qui est de jouer les matchs de poule de cette compétition sera atteint.

Agence d'Information du Burkina

Ajouter un Commentaire


Code de sécurité
Rafraîchir