Aujourd'hui,
URGENT
Brexit: les députés britanniques rejettent massivement l'accord de Brexit par 432 voix contre
Justice: la CPI acquitte Laurent Gbagbo et de Charles Blé Goudé et exige leur libération immédiate
Ouagadougou: un mort dans une explosion dans une villa contenant des substances explosives au quartier Silmiyiri (arrondissement 9)
Football: Salitas FC a été battu (1-0) par Al Nasr de Benghazi au match aller du tour de cadrage de la Coupe de la Confédération
Mali: le Comité International de la Croix-Rouge dresse un bilan préoccupant de la situation humanitaire
Criminalité faunique: deux présumés trafiquants burkinabè interpellés avec des peaux de cinq félins par le ministère de l'environnement
Burkina: l'Etat d'urgence prorogé pour une durée de 6 mois par l'Assemblée nationale
Burkina: le Colonel-Major Moïse Mimingou est nommé Chef d’Etat-Major Général des Armées
Burkina: le Colonel-Major Moïse Mimingou du Groupement Central des Armées est nommé Général de Brigade
Burkina: Amnesty International invite les autorités à ouvrir "urgemment" une enquête "indépendante et impartiale" sur le drame de Yirgou

SPORT

Dans le cadre de réalisations d’infrastructures sportives, la FIFA et la FBF ont inauguré le dispositif d’éclairage solaire du terrain de l’Etoile filante de Ouagadougou (EFO) réalisé grâce à un financement de l’instance mondiale du football. C’était à l’occasion de son séjour à Ouagadougou le 10 janvier 2019.

Plus qu’un premier pas dans le développement des infrastructures au Burkina, c’est aussi une première marche d’un vaste projet de modernisation des infrastructures sportives initié par la Fédération internationale de football association (FIFA). Le projet consiste à éclairer les stades avec des lampadaires solaires pour minimiser les charges liées à l’électricité. Première du genre dans le monde, c’est le stade de l’EFO qui a bénéficié de ce joyau qui était un rêve pour Gianni Infantino, président de la FIFA.

Un projet qui selon le président de la FIFA, va se multiplier au Burkina, en Afrique et dans le monde. Il permettra donc aux jeunes de jouer au football à plein temps et dans de bonnes conditions. Ainsi, même à 21h ce jeudi, les juniors de l’EFO ont pu frapper dans le cuir devant un parterre de supporteurs venus saluer l’initiative. Même si c’est «La reine des stades» qui en est la première bénéficiaire, c’est la jeunesse burkinabè et celle africaine entière qui gagne avec ce projet innovant.

Ajouter un Commentaire


Code de sécurité
Rafraîchir