Aujourd'hui,
URGENT
Espace: l’Inde reporte le lancement de sa seconde mission lunaire
Football: la finale de la CAN 2019 opposera le vendredi 19 juillet au Caire, le Sénégal à l'Algérie
Burkina: l'ancien Premier ministre, Paul Kaba Thiéba prend officiellement les rênes de la Caisse des dépôts et consignations
Soudan: le régime militaire annonce avoir déjoué une «tentative de coup d’État»
Paludisme: «La tendance de la mortalité est en baisse» au Burkina Faso (AIB)
Coopération: le Burkina Faso et le Niger signent un accord pour le développement de leur zone frontalière (AIB)
Madagascar: adoption d’une loi sur le recouvrement des avoirs illicites
G5 Sahel: l’Union européenne renouvelle son soutien à l’institution
Médias: le CSC dispose désormais d'un nouveau matériel de contrôle pour le monitoring
Soudan: vers une dissolution du Conseil militaire de transition

SPORT

Dans le cadre de réalisations d’infrastructures sportives, la FIFA et la FBF ont inauguré le dispositif d’éclairage solaire du terrain de l’Etoile filante de Ouagadougou (EFO) réalisé grâce à un financement de l’instance mondiale du football. C’était à l’occasion de son séjour à Ouagadougou le 10 janvier 2019.

Plus qu’un premier pas dans le développement des infrastructures au Burkina, c’est aussi une première marche d’un vaste projet de modernisation des infrastructures sportives initié par la Fédération internationale de football association (FIFA). Le projet consiste à éclairer les stades avec des lampadaires solaires pour minimiser les charges liées à l’électricité. Première du genre dans le monde, c’est le stade de l’EFO qui a bénéficié de ce joyau qui était un rêve pour Gianni Infantino, président de la FIFA.

Un projet qui selon le président de la FIFA, va se multiplier au Burkina, en Afrique et dans le monde. Il permettra donc aux jeunes de jouer au football à plein temps et dans de bonnes conditions. Ainsi, même à 21h ce jeudi, les juniors de l’EFO ont pu frapper dans le cuir devant un parterre de supporteurs venus saluer l’initiative. Même si c’est «La reine des stades» qui en est la première bénéficiaire, c’est la jeunesse burkinabè et celle africaine entière qui gagne avec ce projet innovant.

Ajouter un Commentaire


Code de sécurité
Rafraîchir

Sondage

Le maire de Ouagadougou a signé un arrêté réglementant la circulation et le stationnement des véhicules poids lourds. La circulation de ces véhicules n’est désormais autorisée qu’entre 22 heures et 5 heures du matin sur un certain nombre d’axes routiers.

OFFRE CANAL+

Rejoins-nous sur Facebook

ACTUELLEMENT DANS VOS KIOSQUES

NEWSLETTER

Abonnez vous à notre bulletin d'informations pour être quotidiennement informé