Aujourd'hui,
URGENT
Agriculture: les parasites, notamment les chenilles légionnaires, ont été maîtrisés à 98% dans la region du Sud-Ouest (Directeur régional).
Covid-19: l’ambassade de Chine au Burkina offre 10 000 masques et 20 thermomètres au ministère de l’Education nationale.   
Burkina: la police met fin aux activités d’un réseau de présumés malfrats dans la ville de Ouaga détenant 509 cartes bancaires.   
Niger: 6 Français et 2 Nigériens tuées dimanche par des hommes armés dans la zone de Kouré (sud-ouest du Niger). 
Tapoa: 5 personnes enlevées samedi sur l'axe Fada-Kantchari par des hommes armés ont été retrouvées saines et sauves dimanche. 
Bobo Dioulasso: 850 élèves de l’Enam en formation militaire au Groupement d’instruction des forces armées.
Fada: l’explosion d’un pneu provoque une débandade au marché de bétail. 
Covid-19: les cas confirmés en Afrique dépassent la barre du million. 
Burkina: la Semaine nationale de la culture ne se tiendra pas en 2020 à cause de la Covid-19 (ministre de la Culture).
Liban : au moins quatre Burkinabè blessés dans l'explosion survenue au port de Beyrouth (bilan provisoire). 

SPORT

Le contrat du sélectionneur national des Etalons du Burkina Faso, Paulo Duarte, ne sera pas renouvelé, selon ce communiqué de presse de la Fédération burkinabè de football. 

«Au lendemain de l’élimination des Etalons à la phase finale de la Coupe d’Afrique des Nations (CAN), Egypte 2019, le Comité exécutif de la Fédération Burkinabè de Football (FBF), a reçu et a analysé le rapport déposé par le sélectionneur national , Paulo Duarte.

En rappel, la FBF avait fait appel au technicien portugais le 29 décembre 2015 pour un bail de deux ans à la tête de la sélection nationale. Il avait pour missions principales de qualifier les Etalons à la CAN 2017 et au Mondial 2018. 

Cette décision du Comité exécutif de la FBF avait été guidée par les bonnes performances enregistrées par Paulo Duarte lors de son premier passage à la tête des Etalons (2008-2012), période au cours de laquelle le sélectionneur national avait réussi à hisser le football burkinabè à une meilleure place au classement FIFA. Aussi, Paulo Duarte se devait-il de tout mettre en œuvre pour rajeunir progressivement la sélection nationale et reconstruire une équipe compétitive et conquérante. 

Concrètement, il a su , grâce à son expérience, répondre à ces attentes en instaurant une meilleure organisation du groupe, toute chose qui a permis au Burkina Faso de se qualifier pour la CAN 2017 et manquer de peu la qualification pour la Coupe du monde, Russie 2018 et ce dans les conditions que nous connaissons tous.

Coach Duarte a su donc redonner à l’un et à l’autre joueur Etalon l’envie de jouer ensemble et de sacrifier pour la Nation. Ceci s’est fait remarquer par un brillant parcours des Etalons lors de la CAN Gabon 2017 en arrachant la médaille de bronze derrière le Cameroun et l’Egypte. 

Tous les observateurs avertis du football continental avaient vu en cette équipe du Burkina Faso, la meilleure formation de la CAN 2017. Duarte a su redonner toutes les émotions au football et au peuple burkinabè à l’occasion de cette biennale du football africain. C’est pourquoi la FBF n’avait pas hésité à lui renouveler sa confiance en renouvelant son contrat jusqu’au 31 juillet 2019 avec pour objectif la qualification à la CAN 2019.

Malheureusement, cette qualification n’a pas été effective. La FBF est consciente que cette situation a créé une profonde tristesse au sein du public sportif burkinabè, mais ainsi va le football. 

L’objectif assigné n’ayant pas été atteint, la FBF a notifié ce 1er juillet 2019 à Paulo Duarte, que son contrat qui arrive à échéance le 31 juillet prochain ne sera pas renouvelé. Malgré cette non qualification, le Burkina Faso ne saurait oublier ses grands faits.

Le Comité exécutif de la FBF tient à remercier avec force le technicien portugais pour son grand apport au bonheur du football burkinabè. Le Président de la FBF, le Colonel Sita Sangaré et l’ensemble des membres du Comité exécutif ont eu l’occasion de traduire à Paulo Duarte toute leur reconnaissance pour tout ce qu’il a fait pour redonner vibrations et bonheur au football burkinabè. 

A son tour, celui-ci a dit du «profond de son cœur» toute sa «reconnaissance à toute la Fédération Burkinabè de Football pour la confiance placée en lui durant ces années».

Tout en lui souhaitant une belle suite dans sa carrière, la FBF s’emploiera dans les meilleurs délais à lui trouver un successeur pour poursuivre le travail afin d’engranger des résultats encore plus probants pour le football burkinabè.»

Le Porte-Parole de la FBF

Alexandre Le Grand ROUAMBA

Chevalier de l’Ordre du Mérite Burkinabè

 

Ajouter un Commentaire


Code de sécurité
Rafraîchir