Aujourd'hui,
URGENT
Agriculture: les parasites, notamment les chenilles légionnaires, ont été maîtrisés à 98% dans la region du Sud-Ouest (Directeur régional).
Covid-19: l’ambassade de Chine au Burkina offre 10 000 masques et 20 thermomètres au ministère de l’Education nationale.   
Burkina: la police met fin aux activités d’un réseau de présumés malfrats dans la ville de Ouaga détenant 509 cartes bancaires.   
Niger: 6 Français et 2 Nigériens tuées dimanche par des hommes armés dans la zone de Kouré (sud-ouest du Niger). 
Tapoa: 5 personnes enlevées samedi sur l'axe Fada-Kantchari par des hommes armés ont été retrouvées saines et sauves dimanche. 
Bobo Dioulasso: 850 élèves de l’Enam en formation militaire au Groupement d’instruction des forces armées.
Fada: l’explosion d’un pneu provoque une débandade au marché de bétail. 
Covid-19: les cas confirmés en Afrique dépassent la barre du million. 
Burkina: la Semaine nationale de la culture ne se tiendra pas en 2020 à cause de la Covid-19 (ministre de la Culture).
Liban : au moins quatre Burkinabè blessés dans l'explosion survenue au port de Beyrouth (bilan provisoire). 

Photo: actualite.cd

SPORT

Le coureur burkinabè Mathias Sorgho Wendkouni a remporté la 3ème étape du 7ème tour cycliste international de la RDC, courue ce mardi 6 août, sur le trajet Kolwezi-Likasi.

Le vainqueur ce mardi de la troisième étape du 7ème tour cycliste international de la RDC, le Burkinabè Mathias Sorgho Wendkouni, a dit sa satisfaction à la fin de cette épreuve, qu’il a parcourue en 4h49’ sur un trajet de 180 kilomètres reliant Kolwezi à Likasi.

«La fédération a appelé depuis le Burkina Faso pour nous prévenir que c’était une étape longue et que nous devrions montrer que nous sommes présents sur cette 7ème édition du tour international de la RDC», a révélé le vainqueur de l’étape.

L’étape Kolwezi-Likasi, longue de 180 kilomètre, est similaire à l’une des étapes qui est exploitée pendant le tour du Faso, qui a lieu au Burkina Faso depuis 1987. D’où l’adaptation facile de Mathias Sorgho et son coéquipier de l’équipe.

«L’étape nous convenait parce que nous en avons une au Burkina Faso qu’on surnomme ­–Bobo Boromo- qui est pareille à cette étape. On parlait ce matin avec notre directeur sportif, qu’il fallait se réserver et essayer de mettre le paquet à 30 km de l’arrivée pour remporter l’étape. Nous sommes arrivés à deux, c’est la joie qui nous anime actuellement et je pense que c’est aussi le cas depuis le Burkina Faso», a déclaré Mathias Sorgho.

La troisième étape a été courue ce mardi 6 août 2019. Le départ a été donné à 10 heures 40 (locale) à la place de la tribune sur le boulevard Laurent Désiré Kabila dans la commune de Manika par Deodat Kapenda wa Kapenda, ministre de l'intérieur de la province de Lualaba. 50 coureurs étaient sur la ligne de départ. L’arrivée a été constatée  à 15h29 à la place de la mairie à Likasi dans le Haut-Katanga.

Lors de la deuxième étape, Mbanza-Ngungu/Kasangulu, Mathias Sorgho avait également réussi à terminer sur le podium. 

Source: actualite.cd

Ajouter un Commentaire


Code de sécurité
Rafraîchir