Aujourd'hui,
URGENT
Niger: après trois ans d'absence, l'opposant Hama Amadou est rentré dans son pays ce jeudi 14 novembre
Burkina: le cyber-activiste Naïm Touré relâché «sans aucune charge»
Burkina: le Front patriotique pour le renouveau (FPR), parti d'opposition, du Dr Aristide Ouédraogo suspendu pour 3 mois
RDC: la France annonce 65 millions d'euros d'aides au pays
Football: les Étalons du Burkina font match nul (0-0) face à l'Ouganda au titre de la 1re journée des éliminatoires de la Can 2021
Coopération: l’Algérie prête à mettre son expérience à la disposition du Burkina dans la lutte contre le terrorisme
Burkina: le cyber-activiste Naïm Touré interpellé par la police 
Economie: la Chine veut apporter plus d'opportunités à la croissance économique mondiale
Education: le Burkina veut rendre effective l’obligation de la scolarisation des enfants de 06 à 16 ans d’ici à 2030
Burkina: hausse du taux brut de scolarisation au primaire passant de 33,8% en 1994 à 88,5% en 2017 (Officiel)

©RTB

SPORT

Le meeting international d’athlétisme de la ville de Ouagadougou (MIAVO) tenu le vendredi 9 août 2019 au stade du 4-août a connu la participation de 4 pays voisins et une cinquantaine d’athlètes. Le Burkina s’en sort bien avec 6 médailles d’or sur 9 possibles. Synthèse de la RTB.

Pour une compétition test, s’en est une pour les athlètes burkinabè et de la sous-région qualifiés pour les Jeux africains de Rabat au Maroc. En effet, lors du meeting international d’athlétisme de la ville de Ouagadougou (MIAVO), le Burkina a raflé 6 médailles d’or sur 9.

Mariam Bancé est la première à offrir une médaille d’or au Burkina après sa victoire au 100 m dames en 11″89. La Ghanéenne Agyamnag Katé et Fatoumata Koala complètent le podium dans cette catégorie.

Au 200m Agyamnag Katé tient sa revanche en 23″80 devançant Mariam Bancé sur la ligne d’arrivée contre 24″11. Rokia Fofana ferme la marche du podium.

La 2e médaille d’or burkinabè est venue de Salam Ouédraogo au 110 haie avec une performance de 15″17. Khaled Ouédraogo et Abdramane Simporé sont respectivement 2e et 3e de la discipline.

Au 400m haie, le record du meeting qui est de 52″07 n’a pas été battu, la médaille d’or de l’épreuve 2019 Irené Bado, n’ayant fait que 53″22. Le Malien Gaoussou Coulbaly avec ton temps de 54″57 est 2e et Abdramane Simporé 3e en 56″83.

Au 100m garçons, le Ghana ne laisse aucune chance au Burkina. Benjamin Azamati coiffe sur la ligne d’arrivée Idrissa Compaoré en 10″42. Pierre Claver Kamelan de la Côte d’Ivoire termine 3e.

En saut en hauteur dames Fatoumata Zoungrana en 1,76m est maîtresse de la catégorie et s’adjuge l’or.

Au niveau du lancé des disques l’or est revenu au Béninois Romairnio Houndehadj avec un jet de 41,71m. Il est suivi de Kambou Sié et de Edji Compaoré.

Pour le DTN de la fédération burkinabè d’athlétisme Missiri Sawadogo ce meeting est un pari gagné et il remercie la mairie de Ouagadougou pour le soutien. Pour lui, c’est un bon test pour les athlètes à l’orée des jeux africains de Rabat. “Le Burkina pourra mieux faire que Brazza 2015 quand on s’en tient aux minimas réalisées par nos athlètes” a rassuré le DTN.

Au terme de la compétition le Burkina se classe 1er avec 6 médailles d’or, suivi du Ghana 2 médailles d’or et le Bénin ferme la marche avec une médaille d’or.

RTB

Y. Alain Didier Comparé

 

Ajouter un Commentaire


Code de sécurité
Rafraîchir

Sondage

Pour lutter contre le terrorisme, le maire de Ouagadougou propose à chaque Burkinabè de céder un mois de revenus à titre d’effort de guerre. Selon vous, cette proposition est:

OFFRE CANAL+

Rejoins-nous sur Facebook

ACTUELLEMENT DANS VOS KIOSQUES

NEWSLETTER

Abonnez vous à notre bulletin d'informations pour être quotidiennement informé