Aujourd'hui,
URGENT
Soudan: l'Union africaine donne un ultimatum de 15 jours à l'armée pour remettre le pouvoir aux civils, sans quoi le pays sera suspendu
Burkina: le gouvernement dément la prétendue labellisation du Faso Dan Fani par une firme chinoise et annonce sa labellisation future
Irak: 900 présumés terroristes rapatriés de Syrie pour être jugés
France:  la cathédrale Notre-Dame de Paris ravagée par les flammes, l'édifice et les œuvres sauvées 
Burkina: l'ancien ministre de la Culture, Tahirou Barry accepte d'être le candidat du MCR à la présidentielle de 2020
Etats-Unis: le progressiste Pete Buttigieg candidat à l'investiture démocrate
Libye: le HCR s’inquiète du sort des migrants pris dans les combats
Soudan: le ministre soudanais de la défense, Mohamed Ahmed Ibn Aouf, renonce à diriger le Conseil militaire qui dirigera la transition
Burkina: le gouvernement lance une opération de contrôle de l’authenticité des diplômes des fonctionnaires en activité
Burkina: plus d'une centaine d'individus interpellés au cours de l'opération Otapuanu

SPORT

La Coupe d’Afrique des nations Gabon 2017 continue de faire des victimes. Après l’élimination de l’Algérie et du Gabon (pays organisateur), c’est la Côte d’Ivoire (tenant du titre) qui s’est faite éliminée au premier tour par le Maroc lors du dernier match de poule le mardi 24 janvier 2017 à Oyem.


C’est une immense déception pour les supporters ivoiriens au soir de cette élimination des Eléphants de Côte d’Ivoire, pourtant favori de cette CAN. Championne d’Afrique en titre, ce coup d’arrêt, après six qualifications de suite en quarts de finale du tournoi, est un véritable coup de massue pour l’entraineur Michel Dissuyer qui a été tout le temps décrié par les journalistes ivoiriens.

Les Eléphants disposent certes de jeunes joueurs brillants, tels que Serge Aurier du Paris Saint-Germain et Eric Bailly de Manchester United en défense, mais elle a aussi perdu beaucoup de joueurs emblématiques. Après la retraite de l’attaquant Didier Drogba en 2014, du gardien de but Copa Bary, du défenseur Kolo Touré et surtout du milieu de terrain Yaya Touré, cette équipe ivoirienne n’arrive pas véritablement à convaincre par son fond de jeu même après son sacre de 2015. Les dirigeants devront désormais mettre le cap sur la qualification pour le mondial 2018 pour se réconcilier avec leur public.

En plus des Eléphants, deux autres têtes de poule sont rentrées à la maison. Les petits poucets ont fait tomber les favoris. Le Cameroun à fait tomber le Gabon. Le Sénégal a renvoyé l'Algérie à la maison et la RDC qui expulse le Togo d’Emmanuel Adébayor de la suite de la compétition.

Abel Azonhandé

Ajouter un Commentaire


Code de sécurité
Rafraîchir

Sondage

La nomination de l'ancien Premier ministre Paul Kaba Thiéba comme directeur général de la Caisse des dépôts et de consignations du Burkina Faso (CDC-BF) est-elle, selon vous, un choix judicieux?

OFFRE CANAL+

Rejoins-nous sur Facebook

ACTUELLEMENT DANS VOS KIOSQUES

NEWSLETTER

Abonnez vous à notre bulletin d'informations pour être quotidiennement informé