Aujourd'hui,
URGENT
Kantchari: Bapandi Ouoba, policier municipal, tué dans la nuit du 3 au 4 août 2020 à son domicile par des hommes armés non identifiés.
Ouahigouya: décès de la mère de l’ancien président de l’Assemblée nationale, feu Dr Salifou Diallo, ce 31 juillet 2020. 
Burkina: le BEPC a enregistré un taux de succès de 36,47% contre 26,62% en 2019.
Burkina: le CEP a enregistré un taux de succès de 66,06% contre 55,11% en 2019. 
Burkina: le CAP et le BEP ont enregistré un taux de succès de 63,37% contre 46,86% en 2019. 
Mali: Al-Qaida revendique l'attaque qui a tué un soldat français -brigadier Tojohasina Razafintsalaman- le jeudi 23 juillet 2020. 
Burkina: le 1er ministre, Christophe Dabiré, a signé le mercredi 29 juillet 2020, un décret portant réouverture des frontières aériennes. 
Covid-19: la République populaire de Chine offre 46 respirateurs au Burkina Faso. 
Ouagadougou: plus de 200 moutons mis en fourrière par la police municipale à la veille de la Tabaski.   
Covid-19: les pertes du tourisme mondial s'élèvent à 320 milliards de dolllars (Organisation mondiale du tourisme).  

SPORT

L’athlète burkinabè Hugues Fabrice Zango a réalisé un saut de 17m77 au triple saut en salle ce dimanche 2 février 2020. Il a réalisé le record du monde de la discipline au meeting en salle de Paris. En 2019 déjà, Hugues Fabrice Zango avait remporté le concours avec un bond de 17m58.

Avec ce bond de 17m77, Hugues Fabrice Zango vient de battre son propre record d'Afrique en salle du triple saut et devient ainsi le quatrième meilleur performeur mondial dans la discipline. Entraîné par l’ex-triple sauteur Teddy Tamgho (recordman du monde avec 17,92 m), l'athlète burkinabè après un premier essai déjà réussi (17,42 m), a fait rugir la salle de l’Acco rHotels Arena (ex-Bercy) sur son 3e saut, avant de remporter ensuite le concours lors d’un dernier essai en duel contre le Français Melvin Raffin (meilleur saut à 16,91 m), son partenaire d’entraînement. "Je suis quatrième de tous les temps oui, mais c’est seulement au pied du podium ! Il n’y a pas encore de quoi se réjouir, il y a beaucoup de travail à faire encore", a déclaré le Burkinabè.


Ajouter un Commentaire


Code de sécurité
Rafraîchir