Aujourd'hui,
URGENT
Yako : un enfant de près de 14 ans s’est donné la mort jeudi, par pendaison au secteur n°4 de Yako (AIB).  
Sport: le Burkinabè Sita Sangaré nouveau président de la Commission de Futsal et de Beach Soccer de la CAF. 
Burkina: les agents de santé à base communautaire traînent 12 mois d'arriérés de salaire. 
Football: la CAF confirme la suspension du Stade du 4-Août. 
Burkina: 10 000 pagnes Faso dan fani contrefaits saisis à Ouagadougou. 
Médias: Béchir Ben Yahmed, le fondateur de Jeune Afrique, est décédé le 3 mai 2021 à 93 ans. 
Burkina: l'opposition dénonce le silence du gouvernement face aux attaques terroristes.
Burkina: le prix du test de la Covid-19 ramené à 25000 FCFA à partir de mardi 4 mai 2021 pour les voyageurs internationaux. 
Burkina: les citoyens invités à dénoncer les pratiques illicites en matière de commerce aux numéros verts: 80 00 11 84/85/86. 
Armement: l’Egypte a confirmé, ce mardi 4 mai, l’achat à la France de 30 avions  de combat Rafale pour 4 milliards d'euros. 

POLITIQUE

Ce communiqué du ministre de la Sécurité intérieure, Simon Compaoré, rappelle aux détenteurs d’armes qu’ils doivent être munis de des documents réglementaires. Un clin d’œil aux groupes d’auto-défense Koglwéogos qui se sont négativement illustrés il y a quelques temps à Tialgo, dans le Sanguié ?


«Il m'a été donné de constater que certains citoyens sont aperçus dans la circulation ou dans des lieux publics, portant une arme à feu, sans pour autant être en possession des documents réglementaires y afférents.

Aussi, ai-je l'honneur de rappeler au public que l'acquisition, la détention et le port des armes, par les personnes qui ne sont ni militaires, ni appartement aux corps paramilitaires, sont soumis aux dispositions du Décret 2009-301/PRES/PM/SECU/MATD/MEF/DEF/MECV/MJ/MCPEA du 8 mai 2009, portant régime des armes et munitions civiles au Burkina Faso.

Par conséquent, j'invite l'ensemble des citoyens à se conformer à cette réglementation.

Toute personne porteuse d'arme qui ne sera pas en mesure de présenter les documents y afférents lors des contrôles effectués par les services de sécurité, sera sanctionnée conformément aux textes en vigueur.

J'en appelle à l'esprit citoyen de tous, afin de garantir la sécurité pour notre pays.»

Ouagadougou, le 26 mai 2017
Pour le Ministre d'Etat et P/D
Le Secrétaire Général
Abdoulaye Ouédraogo
Officier de l'Ordre National

Ajouter un Commentaire


Code de sécurité
Rafraîchir

Sondage

Rien n'a été trouvé!

Rejoins-nous sur Facebook

NEWSLETTER

Abonnez vous à notre bulletin d'informations pour être quotidiennement informé