Aujourd'hui,
URGENT
Covid-19: la vaccination des Burkinabè débutera dans la première semaine de juin 2021.
Santé : un premier lot de 115.000 doses de vaccins contre la Covid-19 est arrivé au Burkina Faso. 
Oudalan: les populations de Tin Akof se réfugient près du camp militaire après une attaque terroriste. 
Santé: l'OMS valide le vaccin chinois Sinopharm pour usage d'urgence contre la Covid-19. 
Sécurité alimentaire: le CILSS prévoit une saison pluvieuse humide pour la campagne agricole 2021-2022. 
Coopération: le président Xi Jinping réaffirme l’engagement de la Chine en faveur de la solidarité et de la coopération avec l’Afrique.
Politique: Alassane Bala Sakandé rejette un appel de jeunes pour sa candidature à la présidentielle 2025. 
Somalie: l’Union africaine a nommé l’ancien président du Ghana, John Mahama, au poste de Haut représentant. 
Football: la CAF décide du report des éliminatoires de la Coupe du monde de la Fifa Qatar 2022.
Yako : un enfant de près de 14 ans s’est donné la mort jeudi, par pendaison au secteur n°4 de Yako (AIB).  

POLITIQUE

A l’instar des autres pays du monde, le Burkina Faso a commémoré le mardi 18 juillet 2017 à la Maison d’arrêt et de correction de Koudougou, la Journée internationale Nelson Mandela, sous le thème « Punir sans déshumaniser ». La célébration de cette journée a pour objectif d’interpeller l’opinion nationale et internationale à militer pour des actions en faveur de l’humanisation des conditions de vie et de détention dans les établissements pénitentiaires. La cérémonie était placée sous la présidence du ministre de la Justice, des Droits humains et de la Promotion civique, Garde des Sceaux, Bessolé René Bagoro. 

Dans son discours, il a rappelé que : « En novembre 2009, l’Assemblée générale des Nations Unies déclarait le 18 juillet « Journée internationale Nelson Mandela » en l’honneur de la contribution apportée par l’ex-président Sud-africain à la culture de la paix et de la liberté. En décembre 2015, l’Assemblée générale des Nations Unies a décidé d’étendre la portée de la journée Nelson Mandela pour qu’elle serve à promouvoir des conditions de détention humaine, à sensibiliser l’opinion au fait que les détenus continuent de faire partie de la société et à reconnaître l’importance particulière du travail social accompli par le personnel pénitentiaire ».

Pour le Garde des Sceaux, « chacun d’entre nous à la possibilité et la responsabilité de changer le monde pour le rendre meilleur ». Il poursuivi que : « La période de détention doit être mise à profit pour faire du délinquant un citoyen honnête soucieux du développement, respectueux des lois en vigueur, un agent de développement pour son pays ». En outre il a salué l’implication directe des autorités régionales et communales ainsi que la mobilisation des coutumiers de Koudougou.

En réponse aux préoccupations des détenus sur la lenteur du traitement des dossiers dans les cabinets d’instruction, le ministre Bagoro a rassuré qu’à travers la relecture du Code pénal et du Code de procédure pénale en cours et l’augmentation du nombre de magistrats et de greffiers à recruter, ces questions seront résolues.

Le ministre avait à ses côtés Mme le gouverneur de la région du Centre-Ouest, Alizèta Dabiré/Sawadogo, le Secrétaire général du ministère de la Justice, des Droits humains et de la Promotion civique, Paulin Bambara le Directeur général de la Garde de sécurité pénitentiaire, Géoffroy Yogo, Le Haut-commissaire de la province du Boulkièmdé, Alidou Soré, et le 2ème adjoint au maire de Koudougou, Norbert Nana qui salué l’initiative et le choix de sa commune. L’ensemble des forces de défense et de sécurité de la région était représentée sans oublier la forte mobilisation des chefs coutumiers et la population de Koudougou.

Pour joindre l’utile à l’agréable, un match de football a opposé l’équipe des détenus à celle des commerçants de Koudougou. Il s’est soldé par le score de 2-2. En plus des prix, le ministre Bagoro a offert aux détenus deux cartons de savons en poudre, trois cartons de savons en boules, un carton de grésil, un carton d’insecticide, un carton de désodorisant, plus une enveloppe.

DCPM/Justice

Ajouter un Commentaire


Code de sécurité
Rafraîchir