Aujourd'hui,
URGENT
Yako : un enfant de près de 14 ans s’est donné la mort jeudi, par pendaison au secteur n°4 de Yako (AIB).  
Sport: le Burkinabè Sita Sangaré nouveau président de la Commission de Futsal et de Beach Soccer de la CAF. 
Burkina: les agents de santé à base communautaire traînent 12 mois d'arriérés de salaire. 
Football: la CAF confirme la suspension du Stade du 4-Août. 
Burkina: 10 000 pagnes Faso dan fani contrefaits saisis à Ouagadougou. 
Médias: Béchir Ben Yahmed, le fondateur de Jeune Afrique, est décédé le 3 mai 2021 à 93 ans. 
Burkina: l'opposition dénonce le silence du gouvernement face aux attaques terroristes.
Burkina: le prix du test de la Covid-19 ramené à 25000 FCFA à partir de mardi 4 mai 2021 pour les voyageurs internationaux. 
Burkina: les citoyens invités à dénoncer les pratiques illicites en matière de commerce aux numéros verts: 80 00 11 84/85/86. 
Armement: l’Egypte a confirmé, ce mardi 4 mai, l’achat à la France de 30 avions  de combat Rafale pour 4 milliards d'euros. 

POLITIQUE

Le président du Faso Roch Marc Christian Kaboré a reçu cet après-midi, une délégation des partis politiques de la majorité présidentielle. La rencontre qui participe du dialogue républicain instauré par le chef de l’Etat, intervient après celle tenue en fin de matinée, avec les partis affiliés au Chef de file de l’Opposition politique

« Le président du Faso a bien voulu rencontrer une délégation des partis de la majorité présidentielle pour porter à notre connaissance un certain nombre de questions d’ordre politique et social » a déclaré Clément Sawadogo, chef de la délégation des partis de la majorité présidentielle. La rencontre de ce jeudi est un prélude à des concertations nationales envisagées par le chef de l’Etat, qui souhaite obtenir un consensus de l’ensemble des acteurs politiques sur « la mise en œuvre du referendum constitutionnel sur la Constitution de la 5è République, et sur l’organisation des prochaines élections » a expliqué Clément Sawadogo.

Les questions sécuritaires étaient également à l’ordre du jour de cette entrevue de la majorité présidentielle avec le président Kaboré. « Les questions sécuritaires sont des questions qui nous touchent au plus haut point. Et sur cette question ainsi que celles ayant trait à la réconciliation et au vivre ensemble, le président du Faso nous a instruit de mener la réflexion en vue de la tenue très prochainement de la grande rencontre de dialogue politique » a soutenu Clément Sawadogo.

A l’issue des échanges avec le président du Faso, la majorité a aussi déploré les derniers affrontements entre les populations à Arbinda et Zoaga. « En tant que partis de la majorité présidentielle, nous exprimons notre sincère compassion à toutes ces familles endeuillées dans ces différentes localités » a déclaré Clément Sawadogo.

Direction de la communication de la Présidence du Faso

Ajouter un Commentaire


Code de sécurité
Rafraîchir

Sondage

Rien n'a été trouvé!

Rejoins-nous sur Facebook

NEWSLETTER

Abonnez vous à notre bulletin d'informations pour être quotidiennement informé