Aujourd'hui,
URGENT
Covid-19: la vaccination des Burkinabè débutera dans la première semaine de juin 2021.
Santé : un premier lot de 115.000 doses de vaccins contre la Covid-19 est arrivé au Burkina Faso. 
Oudalan: les populations de Tin Akof se réfugient près du camp militaire après une attaque terroriste. 
Santé: l'OMS valide le vaccin chinois Sinopharm pour usage d'urgence contre la Covid-19. 
Sécurité alimentaire: le CILSS prévoit une saison pluvieuse humide pour la campagne agricole 2021-2022. 
Coopération: le président Xi Jinping réaffirme l’engagement de la Chine en faveur de la solidarité et de la coopération avec l’Afrique.
Politique: Alassane Bala Sakandé rejette un appel de jeunes pour sa candidature à la présidentielle 2025. 
Somalie: l’Union africaine a nommé l’ancien président du Ghana, John Mahama, au poste de Haut représentant. 
Football: la CAF décide du report des éliminatoires de la Coupe du monde de la Fifa Qatar 2022.
Yako : un enfant de près de 14 ans s’est donné la mort jeudi, par pendaison au secteur n°4 de Yako (AIB).  

Image d'illustration

POLITIQUE

Dans cette déclaration, le Mouvement du peuple pour le progrès (MPP), parti au pouvoir, dénonce la récente sortie de l’opposition politique. Au cours d’un point de presse tenu le mardi dernier, l’opposition politique avait critiqué le parti au pouvoir sur plusieurs points surtout celui de l’application de l’UITS aux primes et indemnités des fonctionnaires. Pour le parti au pouvoir, ces propos sont mal déplacés.

La Constitution assigne aux partis politiques, la responsabilité de l’animation politique. Cela s’entend, entre autres, quelle que soit son idéologie, par la mise à la disposition des populations d‘analyses politiques et d’informations nécessaires à la compréhension de la situation du pays à tout moment.

Malheureusement comme le montrent certains sondages d’opinions, les Burkinabé se méfient de leur classe politique, et la dernière sortie du CFOP, celle du 1er octobre dernier, ne peut que renforcer ce sentiment à travers les propos diffamatoires et les incongruités qui ressortent de la conférence de presse du CFOP, qui, croyant nuire à l’image du MPP, en tient des propos du genre :

« Le MPP [Mouvement du peuple pour le progrès] doit cesser de rançonner nos opérateurs économiques », en n’apportant aucune preuve, mu par aucune recherche de vérité, sauf la volonté de salir et de nuire.

Et intervenant sur la volonté du gouvernement d’appliquer l’IUTS sur les primes et autres indemnités servis aux fonctionnaires ils disent ceci : « Cette décision concernant l’IUTS vise en fait à diminuer les salaires des fonctionnaires pour boucher les trous ».

C’est hélas le niveau et la qualité de la participation de notre opposition à l’animation de la vie politique.

Le Porte Parole 

 

Ajouter un Commentaire


Code de sécurité
Rafraîchir