Aujourd'hui,
URGENT
Covid-19: la vaccination des Burkinabè débutera dans la première semaine de juin 2021.
Santé : un premier lot de 115.000 doses de vaccins contre la Covid-19 est arrivé au Burkina Faso. 
Oudalan: les populations de Tin Akof se réfugient près du camp militaire après une attaque terroriste. 
Santé: l'OMS valide le vaccin chinois Sinopharm pour usage d'urgence contre la Covid-19. 
Sécurité alimentaire: le CILSS prévoit une saison pluvieuse humide pour la campagne agricole 2021-2022. 
Coopération: le président Xi Jinping réaffirme l’engagement de la Chine en faveur de la solidarité et de la coopération avec l’Afrique.
Politique: Alassane Bala Sakandé rejette un appel de jeunes pour sa candidature à la présidentielle 2025. 
Somalie: l’Union africaine a nommé l’ancien président du Ghana, John Mahama, au poste de Haut représentant. 
Football: la CAF décide du report des éliminatoires de la Coupe du monde de la Fifa Qatar 2022.
Yako : un enfant de près de 14 ans s’est donné la mort jeudi, par pendaison au secteur n°4 de Yako (AIB).  

POLITIQUE

Le Comité national de gestion de la crise de la pandémie de la Covid-19 a tenu une réunion ce lundi 22 juin 2020 sous la présidence de Son Excellence monsieur le Premier ministre Christophe Joseph Marie Dabiré. A l'occasion, le Comité a annoncé la réouverture prochaine des frontières terrestres et aériennes, le maintien de l’état d’alerte et a invité les populations au strict respect des mesures barrières.

La session du comité national de gestion de la pandémie de la COVID-19, a été une occasion de faire l’état des lieux de la lutte contre la maladie. Au terme de la rencontre, le Comité a félicité et salué les acteurs de la santé pour leur engagement dans cette lutte et la population pour sa compréhension dans le respect des mesures sanitaires prises, selon le ministre de la Communication Remi Fulgance Dandjinou.

Cela s’est traduit a-t-il, par une meilleure maîtrise de la pandémie dans notre pays, comparativement à la situation dans la sous-région. Toutefois, le ministre Dandjinou a rappelé la nécessité de maintenir l’état d’alerte, après le constat d’un relâchement dans le respect des mesures barrières.

Remi Fulgance Dandjinou a également annoncé la réouverture des frontières terrestres et aériennes. Cette mesure va poser sans doute le problème des cas importés, a dit le ministre, d’où la nécessité pour lui de renforcer le dépistage de tous ceux qui viendront à rentrer sur le territoire et appliquer la mesure de quarantaine.

Il a aussi annoncé le renforcement de la communication sur le respect des mesures barrières, le dépistage volontaire, et la prise de conscience sur la responsabilité individuelle et collective quant au risque de rebond de la Covid-19 dans notre pays. La COVID-19 est toujours d’actualité ; la maladie existe encore dans notre pays et nous ne devons pas baisser la garde, a exhorté le ministre Dandjinou.

DCRP/ Primature

 

Ajouter un Commentaire


Code de sécurité
Rafraîchir